VIDEO. Paris-Roubaix: La SNCF porte plainte après le franchissement par les coureurs d'un passage à niveaux

CYCLISME L'incident aurait pu avoir de très graves conséquences...

Antoine Maes

— 

Un TGV coupe le peloton du Paris-Roubaix en deux, le 12 avril 2015.
Un TGV coupe le peloton du Paris-Roubaix en deux, le 12 avril 2015. — DR

Ils n'ont pas été déclassés, mais ce sera peut être le cadet de leur souci. Les coureurs du Paris-Roubaix ayant décidé de franchir un passage à niveau dimanche malgré les signaux d'avertissement vont en effet sans doute faire l'objet d'une enquête. Lundi matin, la SNCF a annoncé sa volonté de porter plainte contre X, «laissant le soin à l'enquête de déterminer la nature des responsabilités en cause, comme leurs auteurs, et regrette qu'une telle imprudence ait pu avoir lieu».


Le peloton stoppé par le TGV par francetvsport

L'incident aurait en effet pu avoir des conséquences très graves, puisqu'un TGV est arrivé quelques secondes à peine après le passage de certains coureurs. «Des millions de téléspectateurs ont ainsi pu constater en direct cette effraction extrêmement grave et irresponsable qui aurait pu être tragique», indique la SNCF dans un communiqué.

Thierry Gouvenou, le directeur de la course, a regretté l'incident dimanche après l'arrivée. «On n’a pas de chance. En semaine, on a l’impression que les trains sont toujours en retard et là ils sont à l’heure (sourire). On ne peut pas supprimer les trains car la SNCF ne veut pas. On est contraint par ça. On est dans une zone de 15 kilomètres où on traverse cinq fois la même ligne de chemin de fer. Est-ce qu’on doit supprimer Arenberg et les secteurs pavés dans le coin parce que des trains passent? C’est une équation difficile à résoudre».

Cette séquence est à retrouver dans notre zap Sport insolite du week-end: