Serbie-Albanie: Sepp Blatter et Michel Platini condamnent les incidents

FOOTBALL La rencontre entre les deux sélections a dégénéré…

20 Minutes avec AFP

— 

Les joueurs albanais rentrent dans le tunnel du stade de Belgrade le 14 octobre 2014.
Les joueurs albanais rentrent dans le tunnel du stade de Belgrade le 14 octobre 2014. — Cropix/SIPA

Joseph Blatter, président de la Fifa, et Michel Platini, président de l'UEFA, ont condamné les incidents qui ont conduit à l'arrêt définitif du match de qualification à l'Euro 2016 Serbie-Albanie, via les réseaux sociaux mercredi.

«Le football ne devrait jamais être utilisé pour des messages politiques. Je condamne fermement ce qui s'est s'est passé à Belgrade», twitte ainsi Joseph Blatter, président de la Fifa.

Michel Platini, président de l'UEFA, s'est lui exprimé par le biais du compte Twitter de Pedro Pinto, son chef de presse: «Le football est censé rassembler les gens et notre jeu ne doit pas être mêlé à toute forme de politique. Les scènes à Belgrade (mardi soir) étaient inexcusables».

Pedro Pinto précise encore sur Twitter que Platini est «profondément attristé» par ces évènements.

Les incidents à l'origine de l'interruption du match ont éclaté lorsque le stade a été survolé par un drone auquel était accroché un drapeau d'une carte de la «Grande Albanie», projet nationaliste visant à regrouper dans un même Etat les communautés albanaises des Balkans.

L'instance disciplinaire de l'UEFA attend les rapports des officiels sur ce match pour, selon toute logique, ouvrir une procédure d'enquête.