Montpellier: Le Stade de La Mosson «dévasté» par les eaux et impraticable au moins jusqu'en décembre

INTEMPERIES C'est la deuxième fois en quelques jours que le stade héraultais prend l'eau...

Antoine Maes

— 

Le Stade de la Mosson à Montpellier, le 7 octobre 2014.
Le Stade de la Mosson à Montpellier, le 7 octobre 2014. — Capture d'écran 20 Minutes

Et ça recommence. Pour la deuxième fois en quelques jours, le stade de La Mosson a subi de gros dégâts à cause des inondations qui frappent la région. C'est le MHSC lui-même qui l'annonce mardi matin, évoquant via son compte Twitter «un état catastrophique» et une enceinte «dévastée par plus de 3m d'eau».

 

 

«C'est pire que la semaine dernière, il y a eu plus de trois mètres d'eau, il n'y a plus de vestiaires, enfin il n'y a plus rien, il y a de la boue... Une partie de la pelouse est partie dans notre belle mer Méditerranée, c'est une grosse scène de désolation dans un petit coin de Montpellier», a commenté le président délégué du MHSC, Laurent Nicollin, devant la presse.

«Ce n'est pas l'optimisme total, avec les gens de l'agglomération, ce (mardi) matin on partait sur trois mois (d'indisponibilité), maintenant on va dire qu'on va espérer jouer au mois de décembre à la Mosson», a-t-il poursuivi.

«On est un peu dans la merde»

«On est un peu dans la merde, on s'accroche, on essaie de réfléchir où on peut jouer, on va se rapprocher de Béziers (stade de rugby), de Nîmes (foot), Istres (foot), de nos amis du rugby à Montpellier», a encore confié le fils de Louis Nicollin, président du club.

Enceinte historique du club de la famille Nicollin, le stade de La Mosson est situé en zone inondable. La ville a de nouveau fait face à de graves intempéries dans la nuit de lundi à mardi. Quelque 250 à 300 personnes ont même trouvé refuge dans un gymnase.

Le prochain match de Montpellier prévu sur ce terrain était programmé le 19 octobre face à Lyon.