VIDEO. Ligue des champions: le Bayern domine City, Porto et la Roma cartonnent

FOOTBALL Barcelone a assuré l’essentiel contre Nicosie…

R.B. avec AFP

— 

Arjen Robben s'infiltre dans la défense de Manchester City le 17 septembre 2014.
Arjen Robben s'infiltre dans la défense de Manchester City le 17 septembre 2014. — Kerstin Joensson/AP/SIPA

Le Bayern Munich a battu de justesse Manchester City dans le choc de la première journée de Ligue des champions mercredi (1-0), alors que l'AS Rome et le FC Porto ont signé les cartons du jour.

Dans ce "groupe de la mort", l'AS Rome a sévi et face à un CSKA Moscou qui semble déjà moribond (5-1). Le club italien menait déjà 2-0 au bout de dix minutes de jeu. Rudi Garcia avait ménagé Gervinho et Iturbe ce week-end: bien vu, le premier a signé un doublé, et le second l'ouverture du score. Maicon et Ignashevich contre son camp ont corsé l'addition, avant la réduction du score de Musa en fin de partie.

La Roma, qui ira à Manchester lors de la prochaine journée, devance provisoirement le Bayern, qui l'a emporté au bout du suspense face à Manchester City dans le choc du groupe (1-0). Un but de Boateng, une belle demi-volée (90e), a rendu vains les exploits de Hart dans les cages anglaises pendant toute la rencontre. En 2011, chacun l'avait emporté 2-0 à la maison, et en 2013, chacun avait gagné chez l'autre en marquant trois buts: 2014 initie une nouvelle histoire dans leurs confrontations.

Le PSG ne sait pas voyager en France (trois nuls à l'extérieur en championnat), mais en Europe non plus: chez l'Ajax Amsterdam (1-1), il n'a pas su garder l'avantage du but de Cavani (14e), se laissant rejoindre par un coup franc de Schöne (77e).

Du coup, c'est le Barça qui prend la première place du groupe, fût-ce petitement, avec une victoire 1-0 seulement contre l'Apoel Nicosie, sur un but de la tête de Piqué, titularisé comme Dani Alves et Xavi, tandis que des jeunes étaient également lancés dans le grand bain (Ter Stegen, Samper, Sergi Roberto et Munir). Le rendez-vous Paris-Barcelone en dira sans doute plus sur ce groupe.

Les deux matches ont accouché d'un 1-1, et les quatre équipes se retrouvent donc à stricte égalité. Mais c'est Chelsea qui doit s'en vouloir: les "Blues", après un carton plein de quatre succès en Premier League, ont calé face à Schalke (buts de Fabregas et Huntelaar). La première titularisation de Drogba (36 ans), à la place de Diego Costa (7 buts en 4 matches de championnat), n'a rien donné.

Le Sporting aussi peu s'en vouloir. En Slovénie, il croyait avoir fait le plus dur avec le but de Nani à la 80e minute, mais Maribor a égalisé dans le temps additionnel par Zahovic (90e+2).

Le FC Porto est le favori du groupe H? La preuve sur ce score tennistique: il a entamé sa campagne en infligeant un 6-0 au BATE Borisov, avec un triplé du milieu marocain Brahimi et des buts de Martinez, Adrian Lopez et Aboubakar.

Le match des deux outsiders n'a connu aucun vainqueur, entre l'Atheltic Bilbao et le Shakhtar Donetsk (0-0) qui prend un bon point à l'extérieur avant de recevoir Porto à la prochaine journée, à Lviv (ouest de l'Ukraine) en raison des troubles en Ukraine orientale.