Equipe de France: Samir Nasri va annoncer sa retraite internationale

FOOTBALL Le milieu de Manchester City dit que l'équipe nationale «ne [le] rend pas heureux»...

Nicolas Camus

— 

Samir Nasri,  lors de la défaite 2-0 de l'équipe de France en barrages face à l'Ukraine, le 15 novembre 2013.
Samir Nasri, lors de la défaite 2-0 de l'équipe de France en barrages face à l'Ukraine, le 15 novembre 2013. — F.FIFE/AFP

Ecarté du groupe France pour la Coupe du monde, Samir Nasri ne portera plus jamais le maillot bleu. Sky Sport révèle ce lundi que le milieu de terrain de Manchester City, 27 ans, a décidé de prendre sa retraite internationale. Un choix qu'il expliquera très bientôt.

«J’ai pris ma décision. Cela fait un moment que j'y pense, mais je veux l’annoncer au bon moment. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut annoncer sur Twitter. Je dois m’asseoir et faire une interview complète, juste pour m'expliquer», a-t-il dit à un journaliste du média britannique.

Incompatible avec la vie de groupe, selon Deschamps

La carrière internationale de Nasri devrait donc s'arrêter à 41 sélections, pour cinq buts inscrits. Sa dernière apparition sous le maillot bleu date du 15 novembre dernier, lors du barrage aller en Ukraine (défaite 2-0) pour la qualification au Mondial. Non retenu pour le voyage au Brésil par Didier Deschamps, qui avait mis en avant l'argument de la vie de groupe pour expliquer son choix, l'ancien joueur de Marseille et Arsenal avait déjà dit en mai s'interroger sur la suite de sa carrière en équipe de France.

Les polémiques à son sujet n'ont pas manqué depuis l'été 2012. Après l'Euro, il avait été suspendu trois matchs suite à une altercation avec un journaliste. «Personnellement, [les critiques] ne m'affectent pas, mais cela affecte ma famille. Ils vivent en France, ils lisent la presse. (...) Comme je vis en Angleterre, tout ce qu'on dit de moi en France m'importe peu. J'ai l'habitude. Mais pour mes parents c'est très dur. Je veux les rendre heureux et l'équipe nationale ne me rend pas heureux», a déclaré Samir Nasri.

Après sa non-convocation pour le Mondial, sa petite amie Anara Atanes avait insulté le sélectionneur sur Twitter avec un «Fuck Deschamps», avant de récidiver suite à l'élimination des Bleus face à l'Allemagne en quarts de finale.