Wimbledon: Rafael Nadal sorti par Nick Kyrgios, le 144e joueur mondial

TENNIS L'Espagnol n'a rien pu faire face à l'Australien et son service de plomb (37 aces) en huitièmes de finale du tournoi londonien...

J.L. avec AFP

— 

Nick Kyrgios, tombeur de Nadal le 1er juillet 2014 à Wimbledon.
Nick Kyrgios, tombeur de Nadal le 1er juillet 2014 à Wimbledon. — Joe Toth/SIPA

Le jeune Australien Nick Kyrgios a créé une énorme sensation en faisant chuter le N.1 mondial Rafael Nadal mardi en huitièmes de finale de Wimbledon, juste après l'élimination, elle aussi inattendue, de Maria Sharapova. Inconnu du grand public avant son arrivée à Londres, le jeune métis d'origine grecque a eu droit une standing ovation du Centre court après son incroyable exploit en quatre sets (7-6 (7/5), 5-7, 7-6 (7/5), 6-3).

Personne n'attendait si rapidement à ce niveau le gamin prometteur de Canberra, 144e mondial, qui disputait à 19 ans son premier Wimbledon grâce à une invitation. Pour retrouver pareille prouesse -un numéro 1 mondial battu par un joueur hors top 100- il fallait remonter à 1992. C'était déjà sur le gazon anglais. Le Russe Andrei Olhovskiy (193e) avait éliminé au troisième tour l'Américain Jim Courier.

Une première depuis 1992

C'est dire le degré d'exploit atteint mardi soir par Kyrgios qui, avec son service de plomb, a fait pleuvoir la grêle sur Nadal (37 aces). «J'ai lu une interview où ma mère, disait que Nadal était trop fort pour moi. Cela m'a un peu énervé et finalement ça m'a aidé. Je suis extrêmement heureux. Il faut toujours croire que vous pouvez gagner et c'est ce que je fais toujours», a expliqué l'Australien, complètement décomplexé face au Majorquin.

Gasquet avait prévenu

«C'est l'avenir du tennis. Je le vois aller dans le Top 5. C'est un potentiel vainqueur de tournois du Grand Chelem», avait dit le Français Richard Gasquet, après sa défaite contre le prodige au deuxième tour...après avoir vendangé neuf balles de match. Ce soir, le Français doit se sentir un peu moins seul.