Euro 2014: Les Français champions d'Europe, un titre inattendu

J.L.
— 
Daniel Narcisse en pleine extension, le 12 janvier 2013 à Granollers.
Daniel Narcisse en pleine extension, le 12 janvier 2013 à Granollers. — M.Fernandez/AP

Entre nous, on a le droit de se le dire. Celui-là, personne ne l’avait vu venir. Trop de blessés, trop de cadres diminués, trop de victoires passées à assumer…Ces Bleus-là n’étaient pas destinés à gagner. Encore moins à marcher sur la compétition comme ils l’ont fait. Une seule défaite en poule dans un match pour rien, une tape sur les fesses croates, une autre sur celle des Espagnols, et une gifle sur les Danois pour finir. «Même dans mes rêves les plus fous je n’avais pas imaginé ça, souriait Claude Onesta au micro de Canal +. Le Danemark a été trop facile pendant la compétition, ils se sont noyés touts seuls. C’est à la fois une surprise et une satisfaction énorme.»

>> Le match à revivre en live comme-à-la-maison


Noyés, c’est presque trop gentil pour les coéquipiers de Mikkel Hansen, qui se sont liquéfiés en moins de dix minutes devant leur public, un an après déjà être passés au travers de leur finale mondiale en Espagne. Mais l’équipe de France, qui n’a pas perdu une finale depuis son revers initiatique en 1993, n’avait pas à s’occuper des problèmes de psy de son adversaire. Guigou, Narcisse, Abalo, les tauliers ont tous été monstrueux, presque autant que Valentin Porte, la dernière trouvaille d’un groupe qui traverse les époques avec le même savoir-faire.

A 15-6 au quart d’heure de jeu, le septième titre en huit ans ( !) des Experts –appelez les désormais les indestructibles- se dessinait déjà. Sept titres et un bon paquet en réserve, vue la maîtrise affichée tout au long de cet Euro. «On était considéré comme moins que des outsiders avant le début de la compétition, certains nous pensaient même finis rappelait Nikola Karabatic, élu meilleur joueur du tournoi, sur France 2. Mais nous, on a mis tout ça de côté et avec du travail on a réussi. On n’a jamais aussi bien joué.» C’était donc possible de faire mieux.