Equipe de France: Samir Nasri accuse les médias d’avoir été «solidaires» contre lui

— 

Le milieu de terrain de Manchester City Samir Nasri, le 14 décembre 2013.
Le milieu de terrain de Manchester City Samir Nasri, le 14 décembre 2013. — PAUL ELLIS / AFP

Blessé dimanche contre Newcastle, sur un geste incontrôlé de Mapou Yanga MBiwa, Samir Nasri avait enregistré une interview pour BeInSports avant cette rencontre. L’occasion pour lui de régler indirectement quelques comptes, notamment vis-à-vis des journalistes, qu’il n’a jamais portés dans son cœur. Revenant sur l’incident de l’Euro, au cours duquel il avait insulté un journaliste en zone mixte, le milieu de Manchester City a encore crié au complot.

«Ce que j'ai vécu ces derniers temps (avec l'équipe de France) m’a prouvé une chose, c'est que les médias français sont solidaires entre eux. [...] Sans les médias j'aurais peut-être été éloigné des Bleus deux, trois mois, pas un an. Je ne sais pas. C’est la vie.»

Et de poursuivre: «Des joueurs m’ont parlé pour me dire: Comment ça se fait que tu n’es pas en sélection? Mais ce que les gens perçoivent, je m’en fous.»