Pro A: Suspensions fermes pour six joueurs après la bagarre entre Paris-Levallois et Gravelines

BASKET Le verdict est tombé ce vendredi...

R.B.

— 

Jawad Williams lors du match entre le Paris-Levallois et l'Union Olimpija le 13 novembre 2013.
Jawad Williams lors du match entre le Paris-Levallois et l'Union Olimpija le 13 novembre 2013. — Urban Urbanc/SPORTIDA/SIPA

Place aux sanctions. La commission de discipline de la Ligue nationale de basket (LNB) a rendu son verdict ce vendredi après avoir analysé les dossiers des joueurs impliqués dans la bagarre lors de la rencontre de Pro A entre Paris-Levallois et Gravelines le 14 décembre. Six joueurs écopent de matchs de suspension fermes. La peine la plus lourde concerne un joueur parisien, Jawad Williams, déjà éloigné des parquets à titre conservatoire, fortement impliqué dans la bagarre et suspendu jusqu’au 30 mars 2014. Son équipier Daniel Ewing, également suspendu en attendant le verdict de la commission de discipline, a reçu une sanction de six matchs.

Yannick Bokolo a déjà purgé sa peine

La commission de discipline a eu la main lourde et a également sanctionné les joueurs nordistes. Cyril Akpomedah sera suspendu six rencontres, tandis que Yannick Bokolo écope de quatre matchs dont deux ferme tandis que Yakhouba Diawara et John Holland héritent d’un match de suspension. Déjà suspendu, comme Akpomedah, Williams et Ewing, pendant deux rencontres à titre conservatoire, Bokolo a purgé sa peine et pourra donc jouer contre Le Havre ce vendredi soir.

Quatre joueurs du PL et trois de Gravelines ont par ailleurs écopé de matchs avec sursis. Les joueurs peuvent faire appel de cette suspension mais l’appel ne sera pas suspensif, annonce la LNB. La Ligue a demandé que les huit dernières secondes de la rencontre, interrompue par la rixe, soient jouées avant le 11 janvier mais le club nordiste peut encore faire appel.