Affaire Jaziri/Weintraub: «Quand ils jouent pour Sarcelles, ils ne jouent pas pour Israël, la Tunisie»

Antoine Maes

— 

Le tennisman tunisien Malek Jaziri, empêché de jouer pour raisons politiques contre l'Israélien Amir Weintraub, le 20 octobre 2012, à Moscou.
Le tennisman tunisien Malek Jaziri, empêché de jouer pour raisons politiques contre l'Israélien Amir Weintraub, le 20 octobre 2012, à Moscou. — ALEXANDER NEMENOV / AFP

Vous n’aviez sûrement pas prévu de regarder ce match, et de toute façon il n’a jamais eu lieu. Vendredi, le Tunisien Malek Jaziri (169e) devait défier l’Israélien Amir Weintraub (196e) au tournoi de Tachkent (Ouzbékistan). Officiellement, le premier a déclaré forfait à cause d’une blessure au genou. Mais c’est bien son ministère des sports qui lui aurait demandé de ne pas jouer contre un Israélien. Une politique de l’évitement sur le terrain décidé en soutien aux Palestiniens dont les victimes sont les deux joueurs, mais aussi… le club de Sarcelles. Jaziri et Weintraub sont en effet coéquipiers dans le club de la ville. Jonathan Chaouat, le président de l’AAS Sarcelles, qui a parlé aux deux hommes ces derniers jours, témoignent. 

Savez-vous exactement pourquoi Malek Jaziri n’a pas pu jouer contre Amir Weintraub?

La raison officielle, c’est une blessure au genou. C’est la raison officielle... En fait, tout a commencé par des messages postés sur le Facebook de Malek qui lui disait, ‘’tu ne vas pas jouer contre l’Israélien, le pays te l’interdit’’, ce genre dé bêtises. Rapidement, il a commencé à paniquer, il a pris contact avec des gens chez lui. Et a priori, selon son frère, le ministère tunisien lui aurait interdit de jouer. Derrière il a pesé le contre: il a mal au genou, il y a une potentielle menace, il a préféré se retirer. Maintenant, ça n’altère en rien la relation entre les deux, et c’est le plus important je pense. 

Ils sont tous les deux licenciés dans votre club à Sarcelles. Mais sont-ils amis?

Oui! Ils sont potes, ils jouent ensemble! Il y a trois ans à l’US Open, c’est Malek qui m’a dit qu’il fallait prendre Amir parce qu’il jouait super bien. Et Amir avait un peu d ‘appréhension parce qu’il ne connaissait pas le championnat de France. Etant moi-même né en Israël, mais d’origine tunisienne, je suis pile-poil dans la logique. Ils se connaissent depuis une dizaine d’années. Il n’y aura aucun problème dans leur relation. 

Vous avez pu parler avec les deux joueurs. Dans quel état est Malek Jaziri?

Je l’ai eu jeudi soir, il n’était pas à l’aise. En plus il sort d’une longue blessure au genou, qui l’a éloigné des courts pendant cinq mois. Quand je l’ai eu samedi après-midi, ça allait mieux, il était content, il rigolait. Il est rentré en Tunisie dans sa famille.

Et Amir Weintraub?

Lui ne veut pas penser que c’est la raison politique qui a amené Malek à ne pas jouer. Il préfère croire qu’il a mal au genou, et qu’ils pourront jouer ensemble dans trois semaines. Ils vont se retrouver le 5 novembre. Rien ne les empêche de jouer chez nous. Je ne suis pas là pour faire de la politique, mais pour avoir la meilleure équipe possible et devenir champion de France cette année. 

Malek Jaziri risque-t-il une suspension?

A partir du moment où la raison invoquée, c’est la blessure au genou, et qu’elle a été constatée là-bas par un médecin parce qu’il avait une vraie tendinite, je ne pense pas qu’il risque grand-chose. J’espère que l’ATP est assez intelligente pour savoir ça. Et aussi qu’il faut plutôt regarder les gens qui l’ont menacé sur son Facebook

Êtes-vous inquiets de possibles retombées négatives sur votre club?

Ils arriveront à mettre la barrière... Quand ils jouent pour Sarcelles, ils ne jouent pas pour Israël, la Tunisie, la France ou l’Ouzbékistan. Ils jouent pou Sarcelles! Je n’ai même pas envie de me poser la question de savoir s’il y aura un problème avec Sarcelles.