«Paki», «Lady-boy», «you’re gay»… Liverpool édite un guide des insultes interdites à ses salariés

A.M.

— 

La liste des insultes interdites à ses salariés par Liverpool, postée sur le compte Twitter du Telegraph.
La liste des insultes interdites à ses salariés par Liverpool, postée sur le compte Twitter du Telegraph. — DR

Dans un avenir proche, les stades anglais seront peut être le lieu où l’on pratique la langue de Shakespeare la plus châtiée du Royaume. Ou au moins à Anfield, le mythique stade du Liverpool FC. Dans un manuel à destination de ses salariés pouvant être en contact avec le public, le club de la Mersey a décidé de lister les mots désormais proscrits, rapporte la BBC

Dans un exemplaire ayant été posté sur Twitter, ces fameux «gros mots» sont listés en quatre catégories: «Race/Religion», «Orientation sexuelle», «Genre», «Incapacité». Interdits désormais d’utiliser les termes de «nigger» ou «paki». Proscrits également les «you’re gay» ou «lady-boy». Et pas la peine d’essayer de déstabiliser l’adversaire au cri de «cripple» (estropié) ou «midget» (nain). 

Dans son courrier, le club explique vouloir «éradiquer toutes formes de discrimination sur et en-dehors du terrain». Il faut dire qu’après l’affaire des insultes racistes de Luis Suarez envers Patrice Evra, Liverpool se devait de faire un effort.