L'OL tacle Anthony Réveillère

R. B.

— 

Anthony Réveillère face à Eric Bauthéac lors du match aller entre Lyon et Nice le 22 décembre 2012.
Anthony Réveillère face à Eric Bauthéac lors du match aller entre Lyon et Nice le 22 décembre 2012. — FAYOLLE PASCAL/SIPA

Le divorce se passe mal. En fin de contrat avec l’Olympique Lyonnais, Anthony Réveillère a annoncé son intention de ne pas rester une année supplémentaire. Selon Le Progrès, le latéral droit aurait refusé une offre de contrat à 20.000 euros mensuels, soit treize fois moins que son ancien salaire. Une information à laquelle l’OL a souhaité réagir sur son site Internet.

«La réalité est tout autre. L’Olympique Lyonnais a proposé le 12 mars 2013 à Anthony Réveillère une proposition de prolongation de contrat de 2 ans (soit jusqu’au 30 juin 2015 date à laquelle le joueur aura près de 36 ans), avec une rémunération annuelle la 1ère saison située entre 1,6 million et 2,2 millions d’euros, hors primes collectives. Le joueur n’a pas donné suite», raconte le club de Jean-Michel Aulas.

Arrivé en 2003 à Lyon, Anthony Réveillère avait failli signer au PSG l’été dernier. Il avait été finalement recalé par le club de la capitale à la visite médicale. «Le club le remercie pour tout ce qu’il a apporté à l’Olympique Lyonnais et à ses supporters mais il tient néanmoins à souligner qu’il aurait aimé davantage de reconnaissance de sa part», conclut Lyon. Plutôt sec comme au revoir.