Equipe de France: Pour Didier Deschamps, Varane et Pogba peuvent «être titulaires contre l’Espagne»

FOOTBALL Les deux joueurs ont réussi leur première sélection contre la Géorgie…

Romain Baheux

— 

Raphaël Varane et Paul Pogba ont réussi leurs débuts chez les Bleus contre la Géorgie.
Raphaël Varane et Paul Pogba ont réussi leurs débuts chez les Bleus contre la Géorgie. — no credit

«Ils jouent déjà comme des vieux», sourit Yohan Cabaye. Sur le banc de touche contre la Géorgie vendredi soir (3-1), le milieu de terrain de Newcastle était bien placé pour voir Raphaël Varane et Paul Pogba brillamment réussir leur première sélection. Alignés d’entrée par Didier Deschamps contre les joueurs de la Mer Noire, les deux bizuths ont fait preuve d’une sérénité impressionnante. «Varane et Pogba ont réalisé de bonnes choses, a souligné Didier Deschamps en conférence de presse samedi. Mais je n’avais pas de craintes particulières à ce sujet.»

 Varane: «Tant mieux si je dégage de la maturité»
 
Au point de s’affirmer déjà comme des titulaires potentiels pour affronter l’Espagne, mardi? Considérée comme risquée il y a peu au regard de leur vécu en Bleu, cette hypothèse a gagné en crédibilité depuis leur arrivée à Clairefontaine. Le sélectionneur ne cache d’ailleurs pas qu’il envisage d’aligner le défenseur du Real Madrid et le milieu de la Juventus Turin. «Varane et Pogba titulaires contre l’Espagne, pourquoi pas? Ils jouent des matchs de haut niveau en club, je ne fais pas de distinction avec les autres parce qu’ils ont 19 et 20 ans, poursuit Deschamps. Ils jouent libérés, ils amènent de l’enthousiasme. C’est l’avantage de cette jeunesse.»
 
Une sérénité toujours visible lorsque Raphaël Varane s’est présenté à son tour en conférence de presse ce samedi. Monolithique même quand il lui est demandé de mettre des mots sur les émotions ressenties sur la pelouse du Stade de France, l’ancien Lensois se déride quand on l’interroge sur sa prestation réussie en défense contre les Géorgiens. «Tant mieux si je dégage de la maturité, c’est important à mon poste.» Et ça pourrait l’être contre l’Espagne pour contrer les assauts de la bande à Iniesta. «Rapha et Paul ont montré qu’on pouvait compter sur eux sur le long terme», appuie Blaise Matuidi. Le long terme commence peut-être mardi.