Frédéric Michalak, un Tournoi difficile qui se termine à l'hôpital

Au Stade de France, Romain Baheux

— 

Frédéric Michalak lors du match entre la France et l'Ecosse le 16 mars 2013.
Frédéric Michalak lors du match entre la France et l'Ecosse le 16 mars 2013. — REUTERS/Benoit Tessier

Il est sorti sur une standing ovation du public du Stade de France. Victime d’une luxation de l’épaule gauche, Frédéric Michalak a fini sa rencontre contre l’Ecosse à l’hôpital pour déterminer la gravité de sa blessure. Une conclusion douloureuse pour un Tournoi très difficile pour l’ouvreur du XV de France. Encensé lors des test-matchs de l’automne, où il effectuait son retour chez les Bleus, le Toulonnais a déçu lors de ce Tournoi, achevé par les Bleus à la dernière place. Défaillant dans l’animation du jeu contre l’Italie et le pays de Galles, il avait ensuite débuté la rencontre en Angleterre sur le banc de touche.

>> Revivez le match en live comme-à-la-maison par ici
 
Une volonté de secouer un joueur que Philippe Saint-André cita parmi «les cadres de son groupe» en conférence de presse. Pointé du doigt lors du débat sur le niveau des ouvreurs français, Michalak a regagné sa place en Irlande avant d’être confirmé contre l’Ecosse, au détriment de François Trinh-Duc. Pris à partie par des supporters cette semaine, Michalak avait ainsi supprimé son compte Twitter pour mieux se préserver des critiques. Auteur d’un sans faute au pied samedi soir avec onze points inscrits, Michalak quitte le Tournoi en souffrance. Tant physique que psychologique.

 

MORGAN PARRA EGALEMENT BLESSE
Sorti à la pause et remplacé par Maxime Machenaud, le demi de mêlée du XV de France Morgan Parra est parti à l'hôpital passer des radios à la cheville et au tibia.