NBA: Batum et Parker meilleurs marqueurs

© 2013 AFP

— 

Nicolas Batum, pour Portland, et Tony Parker, pour les San Antonio Spurs, ont parfaitement contribué à la victoire de leur équipe en terminant encore meilleur marqueur, samedi en NBA
Nicolas Batum, pour Portland, et Tony Parker, pour les San Antonio Spurs, ont parfaitement contribué à la victoire de leur équipe en terminant encore meilleur marqueur, samedi en NBA — Joe Klamar afp.com

Nicolas Batum, pour Portland, et Tony Parker, pour les San Antonio Spurs, ont parfaitement contribué à la victoire de leur équipe en terminant encore meilleur marqueur, samedi en NBA.

Batum s'est fendu de 26 points, tout comme son coéquipier Wesley Matthews, pour aider Portland à s'imposer (102-97) à Minnesota, privé de ses deux meilleurs joueurs, Kevin Love (main cassé) et Ricky Rubio (spasmes au dos).

L'ailier des Blazers, diabolique d'adresse (9 sur 11 dont 5 sur 6 à trois points), a ajouté 5 rebonds, 3 passes et 3 interceptions, montrant aux fans des Timberwolves quel genre de joueur ils ont failli obtenir cet été.

Minnesota avait en effet offert en juillet à Batum un contrat de 46 millions de dollars que Portland a été obligé d'égaler pour pouvoir le garder.

«J'avais l'impression qu'il fallait que je leur prouve (à Minnesota) que je valais bien cet argent», a dit samedi le Français au site CSNNW.com.

Portland, qui a égalé un record de la franchise en rentrant 16 paniers à trois points, a gagné 10 de ses 13 derniers matches après un passage à vide de sept défaites en dix matches à la fin novembre-début décembre.

San Antonio a rebondi après sa défaite à New York jeudi, dominant (109-86) Philadelphie pour afficher le meilleur bilan de NBA à domicile (14v-2d).

Mais le meilleur bilan de NBA tout court appartient aux Clippers de Los Angeles (27-8d), qui ont écrasé Golden State après avoir dominé leurs voisins des Lakers vendredi, les deux fois grâce à Chris Paul (27 pts et 30 pts).

Pour San Antonio, Tony Parker a marqué 20 points (dont 11 en 3e quart temps) et effectué 5 passes décisives alors que Boris Diaw a été très discret avec 2 rebonds et 1 tir raté en 15 minutes.

Nando de Colo, tout juste revenu d'un match en Ligue mineure samedi à Austin (Texas), a correctement rentabilisé ses 10 minutes de jeu, avec 3 points, 3 passes décisives, 2 rebonds et 1 interception.

Pour Dallas, Rodrigue Beaubois a marqué 6 points, pris 4 rebonds et fait 2 passes décisives en 15 minutes lors de la défaite des Mavericks à domicile face à La Nouvelle-Orléans (99-96 a.p.), la pire équipe de la Conférence Ouest.

A ce rythme, Dallas, sacré champion NBA en 2011, ne se qualifiera pas pour les play-offs pour la première fois depuis 2000, l'année où le milliardaire Mark Cuban est devenu propriétaire de l'équipe.