PSG: Thiago Silva, le capitaine mérite ses galons

FOOTBALL Le Brésilien a porté le brassard contre Kiev et Troyes...

Romain Baheux

— 

Le défenseur parisien Thiago Silva lors du match contre le Dynamo Kiev le 21 novembre 2012.
Le défenseur parisien Thiago Silva lors du match contre le Dynamo Kiev le 21 novembre 2012. — AFP PHOTO / THOMAS SAMSON

Il replace ses partenaires, rassure toute l’équipe par son travail défensif et règne dans les airs. A première vue, rien de bien nouveau chez Thiago Silva cette semaine. Sauf depuis mercredi et le déplacement victorieux à Kiev en Ligue des champions (2-0), le défenseur central brésilien fait tout cela avec le brassard de capitaine autour du bras. «Ce n’est pas un brassard qui va changer Thiago Silva», sourit son équipier et gardien Salvatore Sirigu. Même s’il faut l’interroger sur le sujet à plusieurs reprises, Carlo Ancelotti finit par lâcher qu’il «peut devenir capitaine de manière durable».

Le brassard ne tente pas Ibra

Premier non-francophone à porter le brassard cette saison, Thiago Silva avait déjà le statut de cadre indéboulonnable dans cette équipe. Venu cet été du Milan AC pour plus de quarante millions d’euros, le Brésilien n’a pas quitté une seule fois la pelouse depuis ses premiers pas avec Paris contre Bastia en septembre. Parmi les meilleurs défenseurs au monde, le Brésilien s’est très rapidement imposé dans le vestiaire parisien comme il l’a fait en sélection. «C’est le capitaine du Brésil, il a l’âme d’un leader», souffle Blaise Matuidi. Titulaire désigné de la fonction en début de saison, Christophe Jallet était absent contre Kiev lors des premiers pas de Thiago Silva dans ce rôle. Quand Jallet est entré en jeu contre Troyes samedi, le Brésilien a gardé le brassard, preuve qu’il n’était pas un simple intérimaire.

Il faudra maintenant voir si Carlo Ancelotti entend fixer ce brassard ou continuer de le faire changer de propriétaire au gré des rotations de l’équipe. Il ne pourra en tout cas pas compter sur Zlatan qui a expliqué «qu’il n’avait pas été recruté par Paris pour être capitaine.» Thiago Silva rechigne nettement moins que le Suédois. Vu ses prestations sur la pelouse, la charge ne semble pas vraiment le perturber.