Bpi France

Mathilde, une alternante passionnée par les métiers du vin

Emploi La formation en alternance permet aux étudiants de confronter leurs envies professionnelles avec les réalités du terrain. A l'image du parcours de Mathilde Leray dans l'univers du vin

Baptiste Roux Dit Riche - 20 Minutes Production
— 
Portrait de Mathilde, alternante dans l'univers du vin.
Portrait de Mathilde, alternante dans l'univers du vin. — Getty Images

Faire de sa passion son métier. C'était l'objectif de Mathilde Leray. Initiée par ses parents - amateurs de vins – au plaisir de la dégustation, cette tourangelle de 21 ans a intégré, en septembre dernier, le Diplôme C.A.V.E.S. (Commercialisation Appliquée des Vins et Spiritueux) délivré par Kedge Business School. Depuis un an, elle combine donc cours théoriques sur le campus bordelais de cette grande école de commerce et journées de travail au sein de l'entreprise « Vignes et verres ». Une expérience professionnelle réalisée dans le cadre d'un contrat d'alternance labellisé VTE (Volontariat Territorial en Entreprise). « J'avais envie de travailler dans le secteur du vin, mais avant de me spécialiser j'ai d'abord opté pour une formation généraliste 'techniques de commercialisation' au sein de l'IUT de Tours. Cela m'a appris toutes les bases du commerce. Après avoir effectué un stage dans le milieu des vins et des spiritueux, j'ai définitivement décidé de m'orienter vers ce secteur. » Formée à Kedge sur tous les aspects de la commercialisation du vin (connaissance, export, négoce...), Mathilde Leray trouve au sein de « Vignes et verres » un terrain de jeu idéal pour passer de la théorie à la pratique. Cette entreprise de Lussac forme et conseille les professionnels du secteur sur des sujets d'avenir comme l'œnotourisme, les accords mets-vins ou encore le marketing digital.

Trouver un employeur durant le confinement

Informée de son admission à Kedge en mars 2020, l'étudiante occupe la période du confinement à rechercher un employeur - en alternance - dans l'univers professionnel de ses rêves. Une tâche rendue difficile par le manque de visibilité des entreprises sur leur capacité d'embauche en pleine crise sanitaire. « Je me suis focalisée sur le Sud Ouest afin de ne pas trop m'éloigner de l'école et d’habiter Libourne. J'ai envoyé près d'une centaine de lettres de motivation personnalisées à différents châteaux de la région. N'ayant pas une grande expérience, j'ai eu peu de réponses et aucune piste sérieuse. Finalement, mon école Kedge a mis en place un « job dating » qui m'a permis de décrocher deux entretiens, dont l'un avec Christophe Decogné, Fondateur de Vignes & Verres. » En juillet, Mathilde Leray signe son contrat et peut donc anticiper sereinement sa double rentrée (universitaire et professionnelle) de septembre 2020. Un parcours qui sera d'ailleurs ensuite labellisé Volontariat territorial en entreprise (VTE). Créé en novembre 2018, ce dispositif encourage les PME (petites et moyennes entreprises) et les ETI (entreprises de taille intermédiaire) des régions françaises à confier des missions à responsabilités à des étudiants (à partir du Bac+2) et jeunes diplômés (jusqu’à 2 ans après l’obtention de leur grade universitaire).

Jeune femme dans le milieu du vin

Désormais parfaitement intégrée au sein de l'équipe de Vignes & Verres, Mathilde Leray mène deux missions : d'abord le développement du Château Haut-Piquat sur le plan commercial et oenotouristique, mais surtout la naissance de de sa propre activité (attaché à Vignes et Verres) intitulée « Vignes et Verres Conseils ». Cette dernière propose aux vignerons un accompagnement et une mise en oeuvre "clé en main" de leurs projets. Parmi ses faits d'armes : la création Passeport Oenotourisme 2021 commun à quatorze châteaux. Une initiative qui démontre la capacité nouvelle des acteurs locaux à jouer collectif. « Je vis vraiment cette alternance comme une forme de tremplin pour ma carrière. Chaque jour, j'ai la chance de travailler avec un employeur et des clients qui me font confiance. Malgré mon jeune âge, je me sens écoutée et respectée. C'est passionnant d'aider cette filière à innover et à anticiper ses défis de demain. » Si tout se passe bien, Mathilde Leray décrochera, en décembre prochain, son diplôme C.A.V.E.S et terminera donc ses études. Une étape qui ne marquera néanmoins pas forcément la fin de son expérience professionnelle chez Vignes & Verres. La PME de Lussac et l'étudiante prolongeront leur collaboration en décembre 2021, à travers la signature d'un CDI. Faire de sa passion son métier. Pari en passe d'être tenu par Mathilde Leray.

Ce contenu a été réalisé par 20 Minutes Production, l'agence de contenus de 20 Minutes, pour Bpi France