Instagram : De nouvelles mesures pour protéger les utilisateurs des comportements inappropriés

RESEAUX SOCIAUX Le nouvel outil « Limites » masque automatiquement les messages des internautes qui ne vous suivent pas

20 minutes avec agence
— 
L'application Instagram déclenchée sur un téléphone portable (Illustration).
L'application Instagram déclenchée sur un téléphone portable (Illustration). — Omar Marques/ SOPA Images /SIPA

Facebook a annoncé mercredi l’activation de plusieurs nouvelles fonctionnalités destinées à mieux protéger les utilisateurs de Instagram des abus et des comportements inappropriés. La maison mère du réseau social a expliqué sur son blog vouloir « donner aux gens un contrôle plus important de leur expérience ». Pour cela, elle a notamment lancé dans le monde entier l’outil « Limites » qui masque automatiquement les messages des internautes qui ne vous suivent pas, rapporte 01Net, ce jeudi.

La fonction s’applique aussi aux comptes récemment abonnés et peut être activée et désactivée à volonté. L’entreprise travaille actuellement sur un système d’alerte qui suggérera le recours à « Limites » en cas de pic d’interactions désobligeantes. Le nouvel outil est en cours de déploiement et devrait être disponible pour tous les utilisateurs dans les prochains jours.

Un message d’alerte plus strict et un meilleur filtrage

Cet outil vient ainsi s’ajouter à l’opération « Mots Masqués », déjà proposée dans plusieurs pays depuis le début de l’année et disponible partout ailleurs d’ici fin août. Il s’agit d’un système de filtrage qui permet de cacher automatiquement les messages directs comportant certains mots ou phrases potentiellement offensantes dans un dossier dédié. Les mots concernés par le dispositif sont de nature insultante et leur liste est régulièrement mise à jour.

La troisième mesure prise par Facebook concerne un message d’avertissement sévère apparaissant plus tôt qu’auparavant. En effet, un utilisateur de Instagram recevait précédemment un premier message d’alerte avant l’envoi d’un message potentiellement injurieux. Le ton de l’avertissement se durcissait en cas d’envois répétés de ce type de contenu. « Au lieu d’attendre le deuxième ou troisième envoi, nous afficherons désormais ce message plus sévère dès la première fois », a indiqué Adam Mosseri, responsable de Instagram.

L’alerte avertira l’utilisateur concerné que son commentaire sera masqué et que son compte risque d’être banni. « Nous espérons que ces nouvelles fonctionnalités éviteront davantage aux gens d’être exposés à des contenus injurieux de nature raciste, sexiste, homophobe ou à tout autre genre d’insulte. […] Nous avons la responsabilité de nous assurer que chacun se sent en sécurité lorsqu’il est sur Instagram », a estimé l’entreprise.