Les Français consacrent l’équivalent d’un tiers de leur vie à Internet, selon une étude

ECRAN Par semaine, les Français passent en moyenne plus de 56 heures sur Internet, l’équivalent de plus de deux journées, soit 122 jours par an

20 minutes avec agence
— 
Illustration d'un étudiant et son ordinateur portable
Illustration d'un étudiant et son ordinateur portable — Gabrielle CEZARD/SIPA

NordVPN, le plus important fournisseur de réseaux privés virtuels, vient de publier les résultats d’une étude consacrée au temps passé sur Internet. Celle-ci a été menée auprès de 5.000 adultes de quatre pays différents, entre le 22 et le 30 juin dernier. Elle révèle que les Français consacrent vingt-sept ans, 7 mois et 6 jours de leur vie sur la Toile, rapporte Le Figaro, mardi.

Cela représente presque un tiers de la durée de vie, puisqu’une personne vit en moyenne 82,7 ans, en France. La population passe ainsi plus de temps derrière un ordinateur qu’à dormir (entre 25 et 27 ans). En moyenne, les Français passent 56 heures, soit plus de deux jours par semaine sur Internet. Cela représente 122 jours par an.

Une sécurité en ligne délaissée par de nombreux internautes

Et les utilisations sont multiples : 20 heures sont consacrées au travail et les 36 heures restantes aux loisirs. Selon l’étude de NordVPN, la connexion à Internet est lancée à partir de 9h26 et se termine vers 21h23. En outre, les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés : 6 heures et 39 minutes par semaine en moyenne. Cette utilisation accrue de Facebook, Instagram ou encore de Twitter serait notamment liée au vide laissé par la suppression de toute vie sociale durant l’épidémie de Covid-19.

En France, le visionnage de séries ou de films sur les plateformes de streaming a également du succès avec une durée quasi similaire (6 heures et 18 minutes). Nos voisins européens, eux, ont une utilisation d’Internet légèrement différente. Les Allemands passent beaucoup moins de temps (moins de 5 heures) sur les réseaux sociaux et les Espagnols et les Britanniques, au contraire, sont plus férus de films et séries à regarder en ligne.

L’étude montre également que la sécurité est souvent délaissée par les utilisateurs d’Internet. « Rares sont ceux qui se préoccupent de leur sécurité en ligne et de la confidentialité des données fournies aux applications et aux sites Web », a indiqué Daniel Markuson, expert en confidentialité numérique chez NordVPN. La date de naissance, les noms et prénoms ou encore l’adresse complète sont les informations les plus dévoilées. En ce qui concerne l’addiction à la toile, un Allemand sur trois, 34,5 %, ne peut imaginer passer une journée sur Internet.