Facebook: Un nouvel outil permet de gérer (partiellement) la diffusion des données personnelles

VIE PRIVÉE Le nouvel outil mis à disposition des internautes n'est pour l'instant disponible qu'en Espagne, en Irlande et en Corée du Sud

20 Minutes avec agence

— 

Illustration de Facebook.
Illustration de Facebook. — ISOPIX/SIPA

Facebook veut aider ses utilisateurs à mieux contrôler l’utilisation et la diffusion de leurs données personnelles. Le réseau social a officiellement annoncé ce lundi la sortie d’un nouvel outil destiné à gérer la collecte et le partage de données en dehors de sa plateforme.

L’outil, baptisé « Off-Facebook activity », avait été annoncé en 2018. Lancé ce mardi, il ne sera dans un premier temps disponible qu’en Espagne, en Corée du Sud et en Irlande.

Gérer le partage à des sites tiers

Sur Facebook, chaque geste des utilisateurs («aimer » une publication, suivre des pages, adhérer à des groupes) constitue autant de données que le réseau social collecte et partage avec d’autres outils et d’autres sites. « Cette pratique n’est généralement pas bien comprise », a admis un responsable de Facebook ce lundi en présentant le nouvel outil, rapporte Le Monde.

C’est pourquoi la firme de Mark Zuckerberg veut donner aux utilisateurs plus de contrôle sur la gestion de leurs propres données. Le nouvel outil donnera plus de détails sur la provenance des données et leur utilisation en dehors du réseau social. Chaque internaute pourra signaler une activité suspecte concernant ses informations, et bloquer tout ou partie des partages que Facebook opère avec ses données personnes.

Il ne sera cependant pas possible de supprimer totalement les données récoltées par le réseau social, mais seulement leur transmission à des sites tiers. De plus, l’outil semble assez complexe à comprendre et utiliser, note Le Monde. Une manière pour Facebook de décourager son usage et de continuer à monétiser librement les informations des internautes ?