FaceApp: Attention, des escrocs ont créé une fausse application «pro»

ARNAQUE Attirés par la promesse d’une version premium mais gratuite de FaceApp, les internautes sont en réalité encouragés à télécharger des malwares et programmes payants

20 Minutes avec agence

— 

L'application «FaceApp»
L'application «FaceApp» — Jenny Kane/AP/SIPA

Les pirates n’ont pas mis longtemps à s’engouffrer dans la brèche. Une fausse version pro de FaceApp a commencé à circuler pour faire gagner de l’argent à ses créateurs. L’ application originale dispose bel et bien d’une déclinaison pro payante mais les programmes proposés par les hackers n’ont rien à voir, rapporte BFMTV, qui relaye un avertissement du spécialiste de la cybersécurité ESET.

Des applications « pro » mais gratuites

Bien que qualifiées de « pro », les applis frauduleuses sont en fait gratuites. C’est d’une autre façon que l’argent des utilisateurs bernés est récupéré. Certaines des arnaques renvoient à un site Internet qui promet une version améliorée de FaceApp et de son fameux filtre de vieillissement. Sans pour autant débourser un centime.

Mais les utilisateurs sont alors submergés de demandes d’installation d’outils payants ou d’autorisation d’affichage de notifications. Une fois activées, ces dernières génèrent de nouvelles propositions frauduleuses.

Les arnaqueurs utilisent aussi YouTube

Les arnaqueurs n’hésitent pas non plus à utiliser YouTube pour tromper les internautes. Des vidéos encouragent à cliquer sur des liens afin d’accéder gratuitement à une déclinaison premium de FaceApp. Là aussi, les clics conduisent finalement à des téléchargements de programmes, dont certains peuvent se révéler infectés par des virus.

Les escroqueries de ce type ont pris une réelle ampleur. ESET indique ainsi que l’une des vidéos YouTube servant d’appât avait été visionnée 150.000 fois vendredi dernier. Quant à un des liens vers un programme malveillant, il avait été cliqué 96.000 fois. Ce qui ne signifie cependant pas que 96.000 téléchargements ont été effectués.