Google: Les doodles pour les nuls

WEB Le logo interactif mis en ligne ce mercredi sur la page d'accueil du moteur de recherche s'est retrouvé en quelques heures parmi les sujets les plus évoqués sur Twitter pour son originalité. Mais qui se cache derrière ces doodles et comment Google choisit-il les événements à célébrer? «20 Minutes» vous explique tout en dix questions...

Anaëlle Grondin

— 

Le 21 mai 2010, Google célébrait les 30 ans du jeu vidéo Pacman, avec ce Doodle interactif.
Le 21 mai 2010, Google célébrait les 30 ans du jeu vidéo Pacman, avec ce Doodle interactif. — CAPTURE D'ECRAN/20MINUTES.FR

Le doodle, késako?
Lorsque vous vous retrouvez sur la page d’accueil de Google, il  arrive que le logo classique soit remplacé le temps d’une journée par un dessin, une animation ou encore une vidéo. On y retrouve systématiquement les lettres qui forment le mot «Google» (même si parfois elles sont très bien cachées). Ces logos sont créés par le moteur de recherche pour célébrer des événements particuliers et attirer les internautes sur son site. C’est ça, un doodle.

Pourquoi le mot «doodle» pour désigner ces logos enjolivés? 
Outre le fait que «doodle Google» sonne plutôt bien, «doodle» signifie «gribouillage» en anglais.  

Quels genres d’événements sont célébrés en doodles?
Le champ est vaste. Les anniversaires de personnalités sont souvent mis en avant. Il peut s’agir d’artistes reconnus mais également de scientifiques ou d’inventeurs. Par exemple, il y a eu un doodle dédié à Jules Verne cette année, ou encore à Louis Daguerre plus récemment. Le moteur de recherche célèbre également les fêtes nationales, les grandes découvertes (ici l’ADN) ou encore les événements comme les Jeux olympiques.

Comment ces événements sont-ils choisis?
Des responsables de Google, dont Marissa Mayer, se réunissent régulièrement pour décider quels événements auront droit à un doodle. Chacun propose ses idées et les demandes du public sont aussi prises en compte (vous pouvez soumettre vos idées à Google à l’adresse suivante: proposals@google.com). La liste n’est pas exhaustive et le moteur de recherche explique sur son site officiel qu’il recherche constamment «ce qui reflète la créativité et l’innovation». En 2007, Google a toutefois été critiqué par des conservateurs américains pour son manque de patriotisme en commémorant certains événements comme le 50e anniversaire du lancement de Spoutnik par l’Union soviétique…

Les Doodles sont-ils visibles dans tous les pays au même moment?
Selon la portée de l’événement choisi, les doodles sont visibles soit simultanément dans le monde entier, soit créés pour un pays en particulier. Il y en a eu un le 14 juillet par exemple.

Qui a eu l’idée (de génie?) d’amuser les internautes avec ces logos originaux?
Les fondateurs de Google en personne, Larry Page et Sergey Brin. Le concept est né en 1998, un jour où les deux hommes se sont amusés avec le logo pour indiquer qu’ils participaient au festival Burning Man, une rencontre artistique qui se tient chaque année en août dans un désert du Nevada. Larry Page et Sergey Brin avaient alors dessiné une silhouette très simple (et pas très soignée), représentant le personnage onirique du fameux festival, derrière le deuxième «o» de Google sur la page d’accueil du moteur de recherche. Pour eux, c’était une manière de dire «si on ne répond pas au téléphone, c’est parce qu’on n’est pas au bureau». Le premier doodle venait de voir le jour. Depuis, les logos ont évolué pour devenir de plus en plus sophistiqués, animés ou interactifs.

Mais aujourd’hui, qui le crée à chaque événement?
Si vous souhaitez féliciter quelqu’un pour un doodle qui vous a fasciné, il faudra vous adresser à un dénommé Dennis Hwang. Ce diplômé de Stanford de 33 ans est webmaster chez Google. Et depuis 2000, c’est lui qui se charge de créer tous les doodles. Deux ans après leur premier «gribouillage» en 1998, Larry Page et Sergey Brin lui ont demandé, alors qu’il était stagiaire à l’époque, de dessiner quelque chose pour la Fête de l’Indépendance américaine. Très contents du résultat, ils l’ont nommé en charge des doodles. Vous pouvez le voir dessiner un logo de A à Z en vidéo (accélérée) ici. Aujourd’hui, pour pouvoir être réactif, une équipe de designers travaille avec lui.

Combien de logos ont été créés par Google?
Selon la société, la «team doodle» en a créé plus de 300 pour la version américaine du moteur de recherche, et plus de 700 ont été inventés pour l’international. Ils sont tous répertoriés à cette adresse: www.google.com/logos.

Pourquoi les autres moteurs de recherche n’ont pas leurs propres doodles?
Yahoo! ou Microsoft n’ont pas le droit de le faire, car Google est parvenu à breveter ce concept. La firme de Mountain View a obtenu son brevet cette année après onze ans d’attente. Le document avait été déposé par Sergey Brin.

Quels ont été les doodles les plus marquants?
La rédaction de 20 Minutes en retient cinq: le casse-tête de ce mercredi qui célèbre l’auteur de science-fiction Stanislaw Lem,  la vidéo en noir et blanc célébrant le 122e anniversaire de la naissance de Charlie Chaplin, la guitare interactive à gratter en hommage à Les Paul, le doodle Pacman à l’occasion des 30 ans du jeu, et l’animation sur Freddie Mercury pour fêter son 65e anniversaire.

>> Et vous, quels doodles vous ont marqués et pourquoi? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous…