20 Minutes : Actualités et infos en direct
SMARTPHONEL’IA embarquée du Pixel 8 Pro de Google en fait un smartphone d’exception

Pixel 8 Pro : Comment Google mise tout sur l’intelligence artificielle pour défier Apple et Samsung

SMARTPHONE« 20 Minutes » a testé le nouveau smartphone Pixel 8 Pro de Google, qui joue les gros bras pour battre Apple et Samsung à grands coups d’IA
Le Google Pixel 8 Pro de Google dopé à l'IA pour nous épater!
Christophe Séfrin

Christophe Séfrin

L'essentiel

  • Pour se faire une place sur le podium avec les leaders des smartphones premium tels ceux d’Apple et de Samsung, Google dégaine son Pixel 8 Pro.
  • Dopé comme jamais à l’intelligence artificielle, ce smartphone déborde de fonctions novatrices, notamment autour de la photo.
  • 200 euros plus cher que son prédécesseur, il reste plus attractif, à capacité égale, que les iPhone 15 Pro Max et Samsung Galaxy S23 Ultra.

Fini de jouer au challenger. Avec son Pixel 8 Pro, Google ne veut plus faire de la figuration parmi les fabricants de smartphones, mais marcher dans les pas d’Apple avec son iPhone 15 Pro Max, et de Samsung avec son Galaxy S23 Ultra. Ces deux modèles dominent le marché des terminaux premium. Campagne de marketing massive aidant (pubs télé, affichage), le géant de Mountain View entend bien attirer la lumière sur un appareil qui possède de très sérieux arguments, dont son intelligence artificielle, pour se distinguer de ses concurrents, comme 20 Minutes a pu le constater.

Le Pixel 8 Pro de Google, sous les stéroïdes de l'intelligence artificielle.
Le Pixel 8 Pro de Google, sous les stéroïdes de l'intelligence artificielle. - Google

De belles images et du bon son

Le Pixel 8 Pro de Google reprend le design un peu clivant de son prédécesseur, le Pixel 7 Pro, avec son épais module photo* horizontal à l’arrière.

Changement néanmoins : l’écran Amoled de 6,7 pouces du Pixel 8 Pro abandonne les bordures incurvées de son prédécesseur et met les pieds dans le plat. Très lumineux, avec un taux de rafraîchissement pouvant varier de 1 à 120 Hz selon les usages (ce qui, outre un affichage plus réactif, ménage l’autonomie de la batterie), il offre une définition de 1.344 x 2.992 pixels.

De son côté, la qualité audio des deux haut-parleurs stéréo est réelle. De quoi utiliser ponctuellement le smartphone pour un visionnage ou un jeu sans s’abriter sous un casque ou des écouteurs audio Bluetooth.

Tiens, une fonction sous-titres instantanée peut être activée sur n’importe quelle vidéo visionnée ! Très efficace pour afficher des sous-titres (avec deux secondes de décalage environ) sous une vidéo parlée, elle s’avère plus en peine de sous-titrer une chanson, ne distinguant que de la musique et non des paroles.

En tout cas cette fonction augure l’un des apports de l’intelligence artificielle (IA) dont le smartphone est gorgé.

L’IA au service du quotidien

Pour en savoir plus sur ses possibilités, Google a eu la bonne idée de les présenter à l’aide de petits tutos, dans une application embarquée nativement, « Astuces Pixel ». En plus de nombreuses fonctionnalités pratiques, comme le mode « Interprète » (pour traduire dans la langue de son choix une conversation en temps réel), ou enthousiasmantes, comme le Mode « Immersive View » pour découvrir à 360° l’environnement de certains monuments comme la Tour Eiffel, l’IA apporte son lot d’avancées pour le quotidien. Et elles sont variées.

La gomme magique a encore progressé

Parmi elles, le système de gomme magique en photo. S’il n’est pas nouveau chez Google, on constate qu’il est désormais très abouti et qu’il est possible de supprimer sans laisser de trace de retouche une personne ou un objet gênants sur une photo.

La gomme magique permet de supprimer, grâce à l'IA, les éléments gênants d'une photo.
La gomme magique permet de supprimer, grâce à l'IA, les éléments gênants d'une photo. - Capture

Et pas forcément besoin que cette personne soit devant un élément (comme un ciel bleu) simple à reconstituer par l’intelligence artificielle. L’opération peut prendre quelques secondes, mais s’avère fructueuse.

Les photos de groupe 100 % réussies

Autre apport de l’IA en photo avec la fonction « Meilleure prise ». Celle-ci a pour but, pour les photos de groupe, de vous offrir LE cliché parfait.

Pour cela, il suffit de réaliser plusieurs photos successives d’un groupe de personnes (comme on a coutume de le faire) pour qu’ensuite, les algorithmes identifient pour chaque personne la meilleure pose. Et agrège l’ensemble afin de composer la photo « où chacun est à son avantage ».

La fonction «Meilleure prise» du Pixel 8 Pro de Google pour réussir ses photos de groupe.
La fonction «Meilleure prise» du Pixel 8 Pro de Google pour réussir ses photos de groupe. - Capture

Finis les yeux fermés, la mamie qui ne regarde pas l’objectif et le petit qui gâche la photo en faisant le pitre au premier plan. Nos quelques essais de cette fonction, lors d’un mariage, ont pratiquement toujours obtenu un résultat concluant.

Des vidéos sans parasites audio

Dans le même état d’esprit que sa gomme magique en photo, Google introduit une gomme magique audio à base d’IA. Sur un enregistrement vidéo, il est ici question d’atténuer, voire de supprimer les bruits parasites qui peuvent nuire à la qualité audio du clip enregistré. Il convient d’abord d’enregistrer sa vidéo, puis, à la lecture, d’en retoucher la piste audio et d’agir sur « Voix » et « Bruit » pour trouver la meilleure combinaison. Génial pour supprimer presque intégralement sur un film le bruit du vent des tempêtes de ces derniers jours !

Des fonds d’écran générés à la demande

Plus anecdotique enfin, l’IA propose de générer un fond d’écran en fonction de vos demandes. Pas encore question de demander à son smartphone d’inventer tout et n’importe quoi, mais Google propose des thèmes (Peinture, Imaginaire, Floraison…), attelés à des phrases dont certains mots peuvent être modifiés en fonction de vos envies.

L'IA permet de générer en quelques secondes des fonds d'écran impressionnants.
L'IA permet de générer en quelques secondes des fonds d'écran impressionnants. - Capture

Exemple : pour le thème « Floraison », Google suggère pour la création d’un fond d’écran la phrase « Image floue de plants de lavande sur un fond de galaxie en rouge » (sic !). Les mots « plants de lavande », « galaxie » et « rouge » sont surlignés et peuvent être modifiés en cliquant dessus. Ainsi est-il possible de remplacer les lavandes par des tulipes, du jasmin, des marguerites… De substituer à « galaxie » les mots « désert », « montagnes », « rivière ». Et d’opter pour du vert, de l’orange ou du bleu pour changer de couleur. Puis de cliquer pour générer une image.

Ce sont ainsi de vraies avancées que propose Google avec son Pixel 8 Pro qui, outre ses grandes qualités générales, en offre plus que ses concurrents. Des avancées qui se payent cher malgré tout puisque le smartphone est vendu à partir de 1.099 euros* en 128 Go (une capacité qui semble bien faible en 2023 !). Il est ainsi 200 euros plus cher que le Pixel 7 Pro, qui reste en vente.

En 256 Go (la capacité minimale de ses concurrents), le prix du Google Pixel 8 Pro passe à 1.159 euros. L’intelligence artificielle de Google lui aurait-elle soufflé à l’oreille le (plus) juste prix face à l’iPhone 15 Pro Max vendu 1.479 euros eu au Galaxy S23 Ultra de Samsung à 1.419 euros ?

* A l’arrière : 50 mégapixels (grand-angle 25 mm – f/1.7) + 48 mégapixels (ultragrand-angle 126° – f/2.0) + 48 mégapixels (téléobjectif 113 mm avec zoom optique 5x – f/2.0).

A l’avant : 10,5 mégapixels (20 mm – f/2.2).

** 1.099 euros (128 Go/12 Go) ; 1.159 euros (256 Go/12 Go) ; 1.299 euros (512 Go/12 Go).


Sujets liés