20 Minutes : Actualités et infos en direct
vote57,5% des utilisateurs votent pour que Musk quitte la direction de Twitter

Twitter : Les utilisateurs votent à 57,5% pour qu'Elon Musk quitte la direction

voteLe nouveau patron de Twitter a lancé un sondage en ligne sur Twitter, demandant aux internautes s'il doit quitter la direction du réseau social
Elon Musk. Photo d'illustration
Elon Musk. Photo d'illustration - Susan Walsh/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Le résultat est sans appel. Les internautes ont voté à 57,5% pour qu'Elon Musk quitte la direction de Twitter. A la tête du réseau social depuis le 28 octobre 2022, le milliardaire a lancé un sondage la nuit dernière afin de laisser les internautes décider s’il doit quitter ses fonctions. « Je me soumettrai au résultat de ce vote », a-t-il promis.

Depuis son rachat du réseau social, le deuxième homme le plus riche du monde a opéré de nombreux changements controversés. Dès son arrivée, le magnat avait licencié près de la moitié de la masse salariale de l’entreprise. Il avait ensuite tenté d’introduire une certification payante, avant de se rétracter, puis de récemment relancer un abonnement payant.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies


Une liberté d’expression remise en question

La semaine dernière, alors qu’Elon Musk affirme défendre une vision très libertarienne de la liberté d’expression, l’homme a procédé, tour à tour, à la suspension de plusieurs comptes dédiés au pistage des jets privés, puis de journalistes de grands médias qui avaient tweeté sur cette décision controversée. Menacé de sanctions par la Commission européenne, le milliardaire a indiqué qu’il s’agissait de suspensions temporaires de sept jours. Enfin, ce dimanche, Elon Musk a annoncé qu’il n’était plus possible d’intégrer à ses tweets des liens vers des réseaux sociaux concurrents.



Toutes ces décisions, qui ont généré de vives polémiques, ont finalement invité le magnat à soumettre chacune de ses prochaines décisions à un vote préalable sur la plateforme. L’homme avait déjà utilisé la même méthode pour décider s’il devait, ou non, rétablir le compte Twitter de l’ancien président des Etats-Unis Donald Trump. Cette expérience démocratique pourrait toutefois prendre fin à l’issue de ce nouveau sondage. « Méfiez-vous de ce que vous souhaitez, car vous pourriez bien l’obtenir », a-t-il d’ores et déjà prévenu.

Sujets liés