Des PlayStation 5 saisies par la justice et mises aux enchères par l’Etat

BONNE AFFAIRE La console, sortie en novembre 2020, est en rupture de stock

20 Minutes avec agence
— 
Les prix de départ ont été fixés à 400 et 450 euros. Illustration
Les prix de départ ont été fixés à 400 et 450 euros. Illustration — Pixabay / StockSnap

Alerte bon plan pour les amateurs de jeux vidéo ! Alors que la PlayStation 5 est presque introuvable à cause d’une rupture de stock qui s’éternise, deux consoles Sony seront en vente dans les semaines à venir. Elles seront mises aux enchères par la maison Drouot le 4 octobre prochain de 13h30 à 17 heures au palais de la Bourse à Lyon (Rhône), a repéré RTL​.

Ces PS5 ont été saisies par la justice et remises en vente par l’Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC). Dans un communiqué, le ministère de la Justice prévient que les bénéfices de la vente ont vocation à « servir à indemniser les victimes ou à financer des actions d’intérêt général » ; citent nos confrères.

Entre 400 et 450 euros

La première console, qui correspond au lot 31 de la vente, sera vendue avec une manette DualSense dans sa boîte. Le prix de départ a été fixé à 400 euros. La deuxième, le lot 32, sera cédée avec deux manettes, un disque dur mais aussi six jeux vidéo dont Spider-Man : Miles Morales et Resident Evil Village. Cette fois-ci, le prix de départ est de 450 euros.

Les acheteurs pourront suivre la vente à distance. Il est également possible de s’y inscrire dès maintenant en se connectant sur le site de la maison Drouot.

D’autres lots en vente

Par ailleurs, une seconde vente est prévue par l’Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC). Elle aura lieu à Marseille le 5 octobre prochain.

Au total, lors de ces deux ventes, près de 200 objets seront à acquérir : des véhicules de prestige comme des Chevrolet Corvette, Ferrari, Jaguar, Porsche mais aussi des bijoux, des pièces d’or, des diamants, des montres de luxe, de la maroquinerie, des tableaux ; liste la direction générale des Finances publiques dans un communiqué de presse.