Guerre en Ukraine : Yandex, le « Google russe », supprime les frontières nationales sur son appli Maps

AFFICHAGE Les frontières nationales entre pays sont maintenant affichées comme celles entre les régions d'un même Etat

20 Minutes avec agence
Yandex Maps.
Yandex Maps. — Capture d'écran Yandex.

C’est un changement qui n’a pas manqué de faire réagir en pleine guerre entre la Russie et l’Ukraine. Depuis ce jeudi, Yandex Maps, le « Google russe » a décidé de ne plus afficher les frontières nationales sur ses cartes. Celles-ci apparaissent ainsi comme celles entre différentes régions d’un même pays, rapportent nos confrères de TF1.

La disparition des frontières sur les cartes de Yandex Maps est valable pour la Russie mais aussi pour le reste de la planète. Ce n’est qu’en zoomant qu’il est possible de voir les frontières, mais elles se confondent entre les démarcations entre les différentes régions des Etats. Cette modification sur les fonds de carte a suscité de nombreuses réactions, certains ont imaginé que Yandex Maps souhaitait de cette manière éviter d’être contraint de redessiner les frontières au fur et à mesure de la progression de la Russie en Ukraine.


« Notre tâche est d’afficher le monde autour »

De son côté, le moteur de recherche a expliqué qu’il s’agissait de s’orienter vers « un usage local » avec un « service universel ». L’objectif : « aider les utilisateurs à trouver des organisations et des lieux à proximité, à choisir les transports publics et à planifier des itinéraires », a-t-il précisé au New York Times.

La société a aussi indiqué que d’autres changements allaient intervenir prochainement. « Notre tâche est d’afficher le monde autour. Par conséquent, les montagnes, les rivières, les lignes des cercles polaires et d’autres données spécifiques à ce type de carte apparaîtront sur la carte », a conclu Yandex Maps.