Covid-19 : Pourquoi les PC ont battu des records de vente en 2021

INFORMATIQUE En 2020 et en 2021, la nécessité d’étudier et de travailler à domicile a fait exploser les ventes d’ordinateurs portables et d’ordinateurs de bureau

Anaëlle Lucina pour 20 Minutes
— 
Les ventes de PC ont explosé avec la pandémie
Les ventes de PC ont explosé avec la pandémie — Geeko

Malgré la pénurie de cartes graphiques, les livraisons mondiales de PC du quatrième trimestre ont dépassé les 90 millions. Et ce, pour la deuxième année consécutive. En conséquence, le revenu des PC s’élève désormais à 70 milliards de dollars pour ce trimestre.

Un rapport très optimiste sur le marché des PC

Le 12 janvier, Canalys a publié un rapport encourageant prometteur sur l’état du marché des PC. Alors que beaucoup s’attendaient à une chute des livraisons de PC post-déconfinement, c’est le contraire qui s’est produit. « Si 2021 a été l’année de la transformation numérique, 2022 sera l’année de l’accélération numérique », a déclaré Rushabh Doshi, analyste principal de Canalys.

La société de recherche estime que les fournisseurs ont expédié 92 millions de nouveaux PC au dernier trimestre de 2021, contre 91 millions à la fin de 2020. Cela a tiré vers le haut le total des expéditions pour l’ensemble de l’année 2021 à 341 millions d’unités, soit 15 % de plus que l’année dernière et 27 % de plus qu’en 2019. Pour mettre ces chiffres en perspective, le marché des PC n’a pas expédié autant d’unités en une seule année depuis 2012.

Par PC, les statistiques comptabilisent les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables. La vente de tablettes n’est pas prise en compte.

Le boom pandémique des PC portables

Le taux de croissance annuel souligne à quel point l’importance des PC a augmenté depuis le début de la pandémie. En effet, en 2020 et en 2021, la nécessité d’étudier et de travailler à domicile a fait exploser les expéditions. « Cela a préparé le terrain pour un succès continu de l’industrie du PC, car il n’y a pas de retour en arrière, tant les PC sont intégrés dans notre vie quotidienne », considère Ishan Dutt, analyste principal chez Canalys.

En conséquence, le secteur a enregistré de fortes hausses de revenus. La valeur totale des expéditions du quatrième trimestre s’élève à 70 milliards de dollars US. Cela représente une augmentation annuelle de 11 % par rapport au quatrième trimestre 2020.

Une évolution des besoins

Pour justifier ces chiffres, le rapport propose plusieurs explications. Tout d’abord, de nombreux utilisateurs ont acheté de nouveaux PC plutôt que de réparer ou d’optimiser les appareils qu’ils possédaient déjà. « Alors que les vendeurs de PC naviguent dans une situation de plus en plus compliquée, les habitudes de consommation changent », explique Rushabh Doshi.

Dans le contexte épidémique de 2021, les étudiants à distance et les personnes âgées ont acheté leur premier ordinateur. Selon Canalys, les PC sont désormais « entre les mains des jeunes étudiants et des membres plus âgés de la famille ». Ainsi cette croissance serait liée à un changement culturel concernant l’adoption de la technologie PC. Selon l’analyste de Canalys, « l’importance de PC plus rapides, plus performants, plus résilients et plus sécurisés n’a jamais été aussi grande ».

Autre remarque, la possession de deux PC ou plus par personne est devenue plus courante dans les marchés développés. Selon l’étude, l’augmentation des ventes d’ordinateurs portables suggère une volonté des utilisateurs d’allier les performances d’un ordinateur de bureau avec la mobilité d’un appareil portable.

Apple et Acer, les grands gagnants

Certaines marques de PC ont enregistré de meilleures performances. HP, Lenovo, Dell, Apple et Acer ont conservé leurs positions respectives dans le top 5 des livraisons.

Plus particulièrement, Apple et Acer ont augmenté leurs livraisons de plus de 20 % par rapport à 2020. Tandis que les leaders Lenovo et HP ont connu la croissance la plus lente des leaders en 2021. Leurs livraisons ont chuté au tout dernier trimestre.

« L’importance de PC plus rapides, plus performants, plus résilients et plus sécurisés n’a jamais été aussi grande, et le secteur est prêt à innover et à repousser les limites pour poursuivre sur cette lancée », conclut l’analyste.