ZeroAvia annonce les premiers vols commerciaux de ses avions à hydrogène pour 2024

HYDROGENE Une première ligne sera ouverte entre Londres et Rotterdam

David Manfredini pour 20 Minutes
— 
Les premiers vols commerciaux d?avions à hydrogène prévus pour 2024
Les premiers vols commerciaux d?avions à hydrogène prévus pour 2024 — Geeko

S’ils représentent un moyen de transport rapide, les avions actuels sont particulièrement polluants. Selon l’Agence internationale de l’énergie, les émissions de dioxyde de carbone issu de l’aviation ont fortement augmenté au cours des deux dernières décennies et représentent environ 2,8 % des émissions mondiales de CO2 provenant de la combustion de combustibles fossiles.

Des alternatives sont donc en cours de développement afin de proposer des solutions plus vertes. C’est le cas notamment du constructeur d’avions électriques à hydrogène ZeroAvia, qui ambitionne de proposer un moyen 100 % vert de se déplacer dans les airs.

Dans ce but, le constructeur a signé cette semaine un accord avec les sociétés aéroportuaires Royal Schiphol Group, la fondation Rotterdam The Hague Innovation Airport (RHIA) et l’aéroport de Rotterdam. L’accord a pour objectif de fixer un calendrier pour le lancement des premiers vols commerciaux de passagers à zéro émission entre le Royaume-Uni et les Pays-Bas pour 2024.

Le développement est toujours en cours

Jusqu’à présent, ZeroAvia a effectué avec succès plus de 35 vols d’essai du système de propulsion utilisant l’hydrogène et l’électricité dans l’avion Piper de la série M. Ce dernier dispose d’une capacité de six passagers. L’entreprise travaille également sur la conversion d’un Dornier 228 de 19 places, afin qu’il utilise le système de propulsion à hydrogène de 600 kW de la société. Les vols d’essai sont prévus dans les prochains mois.

Selon Hiro Yamamoto, président-directeur général de la MHIRJ, le développement de l’aéronautique nécessite une réévaluation de leur impact environnemental et la mise en œuvre de nouvelles technologies pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de carbone : « Nous travaillons avec des innovateurs en matière de propulsion pour nous assurer que nous sommes à la pointe de ces développements. Les avions régionaux sont essentiels pour garder les petites communautés et régions connectées et sont également capables d’adopter rapidement de nouvelles technologies. Par conséquent, c’est un endroit logique pour commencer ce développement et nous sommes fiers de faire partie de cette solution innovante. »

Parallèlement à cet accord, ZeroAvia a également établi un partenariat avec l’Alaska Air Group sur le développement d’un système de propulsion hydrogène-électrique qui sera mis en œuvre dans un avion de 76 places. Une fois terminé, ce groupe motopropulseur devrait fournir 2.000 à 5.000 kW et une autonomie de 800 km.

« L’embarquement sur un vol zéro émission de Rotterdam à Londres n’est que le début de l’aviation verte », conclut le président de l’aéroport de Rotterdam, Ron Louwerse. « Cela ne sera possible qu’en promouvant l’innovation dans le secteur. Avec les Pays-Bas comme terrain d’essai pour l’aviation, nous renforçons notre position concurrentielle et notre base de connaissances. »