Switch OLED: Nintendo alerte sur la fragilité de l'écran OLED

JEUX-VIDEO Nintendo conseille de ne pas retirer le film protecteur de l’écran de la console

David Manfredini pour 20 Minutes
— 
Pourquoi il ne faut pas enlever l?écran protecteur de la Switch OLED
Pourquoi il ne faut pas enlever l?écran protecteur de la Switch OLED — Geeko

Lorsque l’on achète un nouvel appareil électronique, un des moments les plus satisfaisants est sans doute celui où l’on retire les différents films protecteurs afin de faire apparaître la machine dans un état impeccable, exempt de toutes poussières ou de griffures. Il en va généralement de même pour les films disposés sur les écrans des appareils électroniques comme les téléphones, les tablettes ou les consoles portables.

Dans le cas de la Switch OLED cependant, la firme nippone recommande fortement de ne pas retirer la protection présente sur l’écran : « Ne décollez pas le film adhésif anti-diffusion de l’écran OLED de la console », avertit le manuel de la Switch OLED. Le message n’est cependant pas là pour vous empêcher de rayer votre écran, mais pour éviter que vous ne vous blessiez.

Une protection anti-éclats

En effet, là où l’écran du premier modèle de Switch était en plastique, celui de la version OLED est en verre. Bien que cela puisse se traduire par une fidélité d’image accrue, cela veut également dire que l’écran est plus fragile. En cas de choc violent, l’écran en verre peut se briser et des éclats tranchants pourraient blesser l’utilisateur.

Le film placé sur l’écran par Nintendo vise donc à éviter que le verre ne vole en éclat en cas de chute et permet également de protéger contre les griffures. Comme le rapporte The Verge, le film est quasiment imperceptible, il n’est donc pas nécessaire de l’enlever pour bénéficier d’une meilleure qualité d’image ou d’une réactivité plus élevée de l’écran tactile. Enfin, Nintendo a également indiqué qu’il était possible de rajouter une couche de protection par-dessus ce film anti-éclats sans enlever ce dernier.