Ce véhicule hybride entre l’avion et l’hélicoptère pourrait révolutionner le transport aérien

AVIATION La société Bell Textron veut créer des véhicules hybrides aussi rapides que des avions de combat et aussi agiles que des hélicoptères

David Manfredini pour 20 Minutes
— 
Mi avion, mi hélicoptère, cet appareil pourrait être le transport du futur
Mi avion, mi hélicoptère, cet appareil pourrait être le transport du futur — Geeko

Les recherches dans le domaine de l’aviation sont légion et de nombreuses entreprises à travers le monde tentent de créer des appareils capables de décoller verticalement comme des hélicoptères puis de voler comme des avions en repliant leurs hélices. Nous vous parlions par exemple récemment du Transwing, un mélange entre un drone et un avion.

Ce type de décollage a l’avantage de permettre de s’envoler dans des environnements exigus sans avoir besoin d’une longue piste d’atterrissage, tandis que replier les hélices pour voler comme un avion augmente la portance de l’appareil et permet de réaliser des distances plus longues en transportant des charges plus lourdes. Un grand nombre de contraintes relatives au passage d’un mode de vol à l’autre retarde cependant la démocratisation de cette technologie.

Mi avion, mi hélicoptère, cet appareil pourrait être le transport du futur
Mi avion, mi hélicoptère, cet appareil pourrait être le transport du futur - Geeko
Les appareils n’auront pas besoin de piste de décollage pour s’envoler. ©YouTube The War Zone

La société américaine Bell Textron a récemment présenté de nouveaux modèles d’avions à grandes vitesses capables de décoller et d’atterrir verticalement avec des hélices. Trois concepts ont été présentés pour des applications militaires. Les véhicules sont basés sur la technologie HSVTOL, une technologie qui permet des décollages et des atterrissages verticaux à grande vitesse. Selon la société, la technologie HSVTOL combinera les capacités de vol stationnaire d’un hélicoptère avec les caractéristiques de vitesse et de portée d’un avion de combat.

Une vitesse de croisière prévue à 740 km/h

Parmi les caractéristiques promises par le constructeur figurent des vitesses de croisière supérieures à 400 nœuds (740 km/h), une indépendance totale vis-à-vis des pistes de décollage, une grande capacité à rester stationnaire, une grande polyvalence pour différents types de missions et un poids brut pouvant varier de 1,8 tonne à 43 tonnes.

Mi avion, mi hélicoptère, cet appareil pourrait être le transport du futur
Mi avion, mi hélicoptère, cet appareil pourrait être le transport du futur - Geeko
Une fois en l’air, les hélices se replieront. ©YouTube The War Zone

Sur l’image fournie par la société, on peut observer trois avions avec des configurations différentes. Deux d’entre eux ont un pilote et le troisième est piloté à distance. Les prises d’air des moteurs sont quant à elles situées à des endroits différents, permettant de rendre l’avion plus ou moins discret selon les besoins. Ils partagent tous un fuselage central équipé d’ailes aux extrémités desquelles se trouvent des moteurs basculants avec des rotors repliables. Les véhicules utilisent ces moteurs en position verticale pour décoller et atterrir. Les moteurs sont ensuite positionnés horizontalement avec les rotors repliés pour améliorer l’aérodynamisme en mode croisière. La propulsion est quant à elle confiée à d’autres réacteurs situés à l’intérieur du fuselage.

Toujours au stade de prototype, il faudra sans doute plusieurs années avant de voir un de ces modèles voler dans des conditions réelles.