Pass sanitaire : Oui, le QR code d'Emmanuel Macron a bien fuité sur les réseaux sociaux

FAKE OFF L’Elysée a confirmé à « 20 Minutes » l’authenticité du pass sanitaire. C’est même une bonne partie du dossier médical du chef de l’Etat qui a été rendu public

Cl.G.
— 
Emmanuel Macron, le 16 septembre 2021 à l'Elysée
Emmanuel Macron, le 16 septembre 2021 à l'Elysée — Amaury Paul / Medialys Images/Si

« Emmanuel Macron, né(e) le 21 déc. 1977, Pfizer, le 13 juillet 2021. » Sur les réseaux sociaux, un QR code présenté comme celui du président de la République a fait son apparition sur les réseaux sociaux depuis ce mardi matin. Au point que certains s’interrogent : s’agit-il réellement du pass sanitaire du chef de l’Etat ?

Comme l’ont souligné plusieurs de nos confrères, dont Libération et Le Parisien, lorsque le QR code est scanné dans TousAntiCovid Verif – l’application destinée aux professionels chargés de vérifier le pass sanitaire –, le nom du chef de l’Etat apparaît sur l’écran.

FAKE OFF

Sollicité par 20 Minutes, l’Elysée confirme que le QR code est bien celui du chef de l’Etat. La fuite de données dépasse d’ailleurs le seul pass sanitaire d’Emmanuel Macron, indique son entourage : « Depuis le mois de septembre, des professionnels de santé ont consulté le dossier vaccinal du président de la République et ont fait circuler ses données, soit par négligence, soit par malversation. » Car, comme le rappelle l'Elysée, « un système informatique centralisé et ouvert aux professionnels de santé a été mis en place [au début de la campagne] afin d'assurer l'efficacité de la stratégie vaccinale au niveau national. »

La présidence de la République dénonce une « faute déontologique » de la part des professionnels qui ont consulté les données personnelles d'Emmanuel Macron contenue dans ce fichier. Et d’ajouter que l’Assurance maladie « a saisi le Conseil national de l’Ordre des médecins » pour faire la lumière sur ces fuites.

Le QR code d’Emmanuel Macron sera-t-il désactivé ? Pas de confirmation à ce stade de l’Elysée qui souligne malgré tout que toute personne « constatant l’utilisation frauduleuse de son pass peut générer un nouveau QR sur le site ameli.fr. »