Tesla met à jour son Autopilot pour vérifier que le conducteur est attentif à la route derrière son volant

SECURITE ROUTIERE La caméra située sur les rétroviseurs des Model 3 et Model Y va permettre de s’assurer que le conducteur ne s’assoupit pas ou qu’il est bien au volant

20 Minutes avec agence

— 

Le système Autopilot de Tesla a été mis à jour pour détecter si le conducteur est attentif à la route. (capture vidéo).
Le système Autopilot de Tesla a été mis à jour pour détecter si le conducteur est attentif à la route. (capture vidéo). — TESLA

L’Autopilot embarqué dans les Tesla est une aide à la conduite mais n’offre pas encore le moyen de circuler en totale autonomie. Pourtant, certains propriétaires de Tesla n’hésitent pas à circuler en état de fatigue avancée, voire ivre, au volant, laissant la voiture les guider.

Pour mieux assister ceux qui ont choisi d’activer l’option d’aide à la conduite, le constructeur automobile vient de diffuser une mise à jour de son Autopilot. Il intègre une fonction qui utilise la caméra embarquée des véhicules, rapporte Techcrunch relayé par 01Net.

Une caméra au-dessus du rétroviseur

C’est la caméra fixée au-dessus du rétroviseur qui est chargée d’examiner le conducteur. Un système d’alerte était déjà opérationnel. Il s’appuyait sur des capteurs positionnés sur le volant pour mesurer le couple de torsion : le conducteur devait ainsi placer ses mains sur le volant, sous peine de déclencher des alarmes visuelles et sonores.

Un dispositif qui comportait des failles, d’abord parce qu’il était possible de s’assoupir tout en conservant les mains sur le volant. Par ailleurs, des conducteurs avaient trouvé le moyen de contourner le système d’alerte actuel.

Des conducteurs installés à l’arrière

De nombreuses vidéos de personnes circulant à bord d’une Tesla sur l’autoroute, installées sur la banquette arrière, sans aucun conducteur, sont publiées sur les réseaux sociaux comme YouTube ou TikTok. Des comportements qui peuvent conduire à des accidents.

Avec ce dispositif, la marque de voiture électrique va aussi se conformer à la nouvelle réglementation européenne. A l’horizon 2022, tous les véhicules neufs commercialisés en Europe devront être équipés d’un avertisseur de somnolence, souligne Ouest-France. Pour l’instant, seuls les Model 3 et Model Y sont concernés par cette innovation.