Cybersécurité : 97 % des entreprises dans le monde ont subi une attaque via des smartphones

MALWARES Quasiment aucune entreprise n'a été épargnée par une tentative d'attaque déployée à travers des smartphones en 2020

20 Minutes avec Agence

— 

Les revenus liés à des ransomwares ont augmenté de 311 % en 2020.
Les revenus liés à des ransomwares ont augmenté de 311 % en 2020. — SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA

La quasi-totalité des entreprises dans le monde (97 %) étaient confrontées en 2020 à des menaces déployées à travers des smartphones. C’est ce qui ressort de l’étude sur la sécurité mobile 2021 de la société CheckPoint Software, relayée par Presse-Citron. Selon les auteurs, près d’une société sur deux (46 %) a compté au moins un employé ayant téléchargé une application mobile malveillante, susceptible de menacer l’intégrité de son réseau et ses données.

En 2020, compte tenu de la crise sanitaire, le recours au télétravail a conditionné l’utilisation accrue du smartphone. Dans ce contexte, presque toutes les entreprises ont subi au moins une attaque de logiciels malveillants mobiles, selon le rapport. Ce qui n’est pas plus rassurant, c’est le talon d’Achille que représente un certain nombre d’appareils, bien trop vulnérables. C’est le cas de 40 % d’entre eux, qui nécessitent des correctifs urgents.

Des malwares cachés dans des infos sur le Covid

L’an passé, Check Point a ainsi pu mesurer une augmentation de 15 % de chevaux de Troie bancaires, pouvant conduire au vol d’identifiants. Ces programmes malveillants se dissimulent dans des applications anodines, prétendant offrir des informations sur le Covid-19.

Pour se protéger des cybermenaces qui sont de plus en plus sophistiquées, les experts de Check Point proposent aux entreprises d’adopter « une solution robuste de défense » contre les menaces mobiles (MTD) afin de détecter les anomalies et les attaques. Les applications de gestion de terminaux mobiles ne sont pas suffisantes pour sécuriser les appareils. La sécurité des entreprises a été mise à mal l’an passé. Selon un rapport de Chainalysis, les revenus liés à des ransomwares ont augmenté de 311 % en 2020, pour atteindre 350 millions de dollars.