Huawei pourrait céder ses smartphones haut de gamme

CESSION Des discussions seraient engagées entre l’entreprise et un consortium chinois pour la vente d’une partie de la division mobile de la marque

20 Minutes avec agence

— 

Le logo du géant chinois de l'électronique Huawei.
Le logo du géant chinois de l'électronique Huawei. — EPN/Newscom/SIPA

Huawei réfléchirait actuellement à céder une partie de sa division mobile, plus particulièrement celle en charge de la fabrication de ses modèles haut de gamme. Selon Reuters, la marque chinoise en guerre commerciale avec les Etats-Unis pourrait vendre une partie de ses activités liées aux mobiles à un consortium d’entreprises chinoises soutenu par le gouvernement de Shanghai.

Concrètement, cela signifie qu’à l’avenir les gammes P et Mate de l’entreprise pourraient continuer d’exister mais sous un autre nom, à l’instar de ce qui a été réalisé avec Honor. La firme chinoise avait vendu cette dernière afin de contourner les sanctions américaines qui lui étaient imposées.

Un projet encore en discussion

En vendant une partie de sa division mobile, Huawei souhaite montrer que les liens avec les entités militaires et 5G qui inquiètent les Etats-Unis sont coupés. A terme, cela permettrait aux futurs smartphones P et Mate de récupérer les services de Google mais aussi de pouvoir utiliser des processeurs américains, à l’instar des Qualcomm, autant d’éléments qui sont actuellement interdits aux appareils Huawei.

Toutefois, Reuters précise que ce projet de vente n’en était encore qu’au stade des discussions. Un porte-parole de la firme chinoise a par ailleurs formellement démenti les informations avancées par l’agence de presse.