Quels sont les sites qui ont publié le plus d'intox sur le coronavirus en France ?

DESINFORMATION L’entreprise NewsGuard a listé les 10 sites qui ont le plus contribué à stimuler les conversations trompeuses sur le Covid-19

H. B.

— 

Un flacon servant aux recherches sur la vaccin contre le coronavirus.
Un flacon servant aux recherches sur la vaccin contre le coronavirus. — JOHN CAIRNS / UNIVERSITY OF OXFORD / AFP
  • Les fausses informations concernant le coronavirus ont explosé cette année sur Internet.
  • En s’appuyant sur le travail effectué par ses analystes, l'organisation NewsGuard publie ce lundi un rapport qui dresse la liste des sites d'info qui ont le plus contribué à stimuler les conversations trompeuses sur le Covid-19.
  • « Ces sites n’ont pas tous publié des informations absolument fausses sur la pandémie, mais en publiant des allégations non fondées ou trompeuses, ils sont ceux qui ont eu le plus d’impact sur cette infodémie », explique Chine Labbé, co-auteur de ce rapport.

Origine du Covid-19, faux traitements contre le virus, théories du complot concernant le vaccin… Les fausses informations concernant le coronavirus ont explosé cette année sur Internet. En cette fin d’année 2020, l’entreprise NewsGuard – qui note la fiabilité et la crédibilité des sites d’info sur la base de plusieurs critères – publie un rapport qui dresse la liste des sites colporteurs d’intox francophones les plus influents, et ceux qui ont le plus contribué à stimuler les conversations trompeuses sur le Covid-19, en s’appuyant sur le travail effectué par ses analystes tout au long de l’année.

« Les sites que nous avons répertoriés n’ont pas tous publié des informations absolument fausses sur la pandémie, mais en publiant des allégations non fondées ou trompeuses, ils sont ceux qui ont eu le plus d’impact sur cette infodémie », indique Chine Labbé, co-auteur du rapport publié ce lundi. « Bien que NewsGuard ait aussi pointé des sites de gauche et d’extrême gauche, nombre de sites de cette liste penchent fortement à droite. Cela semble suggérer que les mésinformateurs d’extrême droite ont été plus efficaces pour attirer des lecteurs et susciter de l’engagement en ligne sur le sujet de la pandémie », précise la responsable Europe de NewsGuard.

  • FL24.net

C’est le site qui a le plus contribué à stimuler les conversations trompeuses sur le Covid-19. Il s’agit d’un site d’extrême droite qui insère des opinions dans des articles d’actualité repris sur d’autres sites pour faire avancer son point de vue anti-immigration et nationaliste. Par exemple, en janvier 2020, Fl24.net a publié un article trompeur sur l’épidémie de coronavirus de Wuhan intitulé « Complotisme ou vérité ? Le coronavirus de Wuhan a-t-il été créé dans un laboratoire militaire ? » Lʼarticle cite un journaliste italien, Paolo Liguori, qui affirme que le virus pourrait avoir été créé dans un laboratoire militaire de Wuhan.

  • RiposteLaique.com

C’est un site anti-islam d’extrême droite qui publie régulièrement des théories du complot et des allégations non prouvées pour soutenir ses points de vue. Un article de mars 2020 intitulé « Coronavirus : des recettes simples et pratiques », a par exemple fait la promotion d’un traitement inefficace contre le coronavirus, en suggérant aux lecteurs de boire un mélange de chlorure de magnésium et d’eau. « Contrairement à ce que certains scientifiques sceptiques affirment, le chlorure de magnésium (…) fonctionne parfaitement et on obtient des résultats probants », affirmait l’article. ​

  • LesMoutonsRebelles.com

Il s’agit d’un site géré de manière anonyme qui relaie souvent de fausses informations, notamment des théories du complot sur la pandémie de Covid-19. Par exemple, un article de janvier 2020 intitulé « Virus 2019-nCoV : la piste de l’arme biologique se précise de plus en plus ? », repris sur le site pro-russe Strategika51.org, affirme à tort que « selon des indications recueillies par des sources chinoises, la réplication du nouveau coronavirus 2019-nCoV (…) (est) le résultat d’un transfert d’un matériau biologique hautement sensible entre deux pays (…) dans le cadre d’une stratégie de guerre économique, commerciale et financière ».

  • LeCourrier-du-Soir.com

Ce site, consacré à l’actualité française et internationale, a publié des allégations fausses et sans fondement. Par exemple, dans un article de mars 2020 intitulé « Le Coronavirus est une arme de guerre américaine pour détruire la Chine et en voici la preuve », Cheikh Dieng affirme que le virus a intentionnellement été conçu comme une arme biologique pour saboter l’économie chinoise. « Il n’y a aucun doute qu’on l’a introduit à Wuhan avec l’unique objectif d’affaiblir la puissance économique d’un pays devenu, ces dernières années, une menace réelle pour l’Occident, notamment les Etats-Unis », explique-t-il.

  • FranceSoir.fr

C’est le site d’un ancien grand journal national qui a été relancé en ligne en 2015, et qui a publié des allégations non fondées sur la pandémie. Par exemple, en juin 2020, France-Soir a publié une interview de Silvano Trotta, un YouTubeur français qui a fait la promotion d’un mélange de deux antibiotiques appelés macrolides et C3G pour traiter le Covid-19. Silvano Trotta, qui a relayé des théories du complot sur les attentats du 11 septembre, affirme dans cet entretien avec France-Soir qu’un médecin généraliste du nom de Sabine Paliard Franco « a guéri avec succès tous ses patients grâce à ce mélange d’antibiotiques ».

  • NS2017.wordpress.com

Il s’agit d’un site d’extrême droite dont le financement n’est pas révélé, et qui relaie des points de vue anti-immigration et des théories du complot démenties. C’est l’un des sites de mésinformation qui a été le plus partagé en 2020, et, comme beaucoup d’autres, il s’est révélé être un multi-récidiviste, surfant sur chaque nouvelle vague d’intox. Par exemple, en avril 2020, le site publie un article suggérant que la technologie de téléphonie mobile 5G a un lien avec le virus provoquant le Covid-19. L’article avance également que le milliardaire américain George Soros, un philanthrope democrate, détient le Wuxi Pharma Lab à Wuhan « où le Covid-19 a été développé et facilement propagé dans la population chinoise ».

  • NoSignalFound.fr

C’est un site qui a fréquemment publié des articles contenant des informations fausses ou trompeuses, provenant parfois de sites relayant la propagande du gouvernement russe. Par exemple, en février 2020, NoSignalFound.fr publie un article intitulé « Coronavirus : Un plan de la Chine contre les États-Unis a-t-il eu l’effet inverse ? », qui a d’abord été publié en anglais sur le site conspirationniste HumanAreFree.com. Sans citer de preuve ni de sources, l’article affirme que « des scientifiques indiens (…) ont découvert que le coronavirus a été conçu avec des insertions semblables à celles du VIH-Sida ».

  • ReseauInternational.net

Ce site partage régulièrement des théories du complot et de fausses informations sur l’actualité internationale, souvent tirées de sites connus pour avoir publié de la propagande et de la désinformation. Par exemple, un article de mars 2020 intitulé « Le coronavirus : produit du hasard ou spécifiquement utilisé comme arme », montre une vidéo du site d’extrême droite suisse Kla.tv, qui relaie souvent des théories du complot. Cette vidéo fait la promotion des allégations de deux virologues selon lesquels le virus vient probablement d’un laboratoire chinois, où il a été génétiquement modifié.

  • Breizh-Info.com

C’est un site d’extrême droite qui couvre principalement l’actualité bretonne et qui a fait la promotion de fausses allégations et d’intox, notamment sur la pandémie. En août 2020, le site publie un article intitulé « Covid-19 : La généticienne Alexandra Henrion-Caude donne des explications ». Cet article contient une vidéo YouTube réalisée par TV Libertés, dans laquelle la généticienne française, ancienne directrice de recherche à l’Inserm, affirme à tort que le vaccin contre le Covid-19 a été administré de force à des "cobayes" humains en Afrique du Sud. Alexandra Henrion-Caude suggère également dans la vidéo que le virus qui provoque le Covid-19 aurait été créé à dessein.

  • Medias-Presse. info

Ce site, également d’extrême droite, a diffusé de fausses allégations, notamment sur des sujets de santé comme les vaccins et la pandémie de coronavirus. Par exemple, un article de mars 2020 affirme, sans citer de preuves, qu' il « est évident que le virus Covid-19 n’est pas apparu seul. Il a été synthétisé par mutation génétique dans le centre de recherche de Wuhan ».