Coronavirus : Wuhan, la vie après le confinement

CONFINEMENT Le foyer de la pandémie de coronavirus reprend doucement vie, après deux mois de confinement

Paul Blin Kernivinen

— 

Coronavirus: Wuhan, la vie après le confinement — 20 Minutes

Deux mois après s’être confinée, Wuhan, point de départ de la pandémie de coronavirus, semble reprendre son souffle doucement. Le 23 janvier, après l’apparition du virus et la multiplication du nombre de cas, les autorités chinoises avaient décidé de placer cette ville de 11 millions d’habitants, située au centre de la Chine, sous une « bulle » d’isolement. Les transports ferroviaires et aériens ont d’abord été suspendus, avant une interdiction aux habitants de l’agglomération de sortir de chez eux et de quitter la ville.

Après 75 jours, les autorités ont enfin levé le bouclage et les dernières restrictions de sortie à 00 h heure locale. Cette décision, signe d’une sortie de crise sanitaire pour la Chine, intervient alors que pour la première fois depuis deux mois, le ministère chinois de la santé fait état de  zéro nouveau décès lié au Covid-19 dans le pays.

Depuis plusieurs jours déjà, certains commerces et transports ont rouvert et les habitants sortent, plus timidement qu’avant, dans les rues. Mais si la ville semble reprendre vie, les traces de l’épidémie sont encore présentes. Le 4 avril, pour la première fois depuis deux mois, les habitants de Wuhan ont pu rendre hommage aux personnes mortes du coronavirus. Sur les 3.500 cas mortels recensés par le gouvernement chinois, la ville en compte 2.535.