Lille : Le jeu « Trou Story » passe du virtuel au réel

LOISIRS A l’ère du tout sur smartphone, deux concepteurs lillois d’un jeu de société en application ont décidé de miser sur une version physique de leur produit

Mikaël Libert

— 

Le jeu Trou story existe désormais en version physique.
Le jeu Trou story existe désormais en version physique. — Trou story
  • L’application Trou Story, créée par deux Lillois, a été téléchargée plus de 3.000 fois.
  • Ses concepteurs ont décidé d’en sortir une version physique sous forme de jeu de cartes.
  • Le financement participatif a été bouclé en seulement cinq jours.

Y’a pas que le virtuel dans la vie. Il n’y a guère plus que le café que nos smartphones ne peuvent pas encore faire. Pour le reste, acheter des fringues, communiquer, s’informer, draguer ou encore se divertir, plus besoin de lever les yeux de son écran tactile. C’est encore pire avec l’épidémie de coronavirus qui, pour des raisons sanitaires, nous fait privilégier le dématérialisé. Eh bien, c’est exactement à l’inverse de cette tendance que s’inscrit la démarche de Guillaume Fraybin et Laury Mille, les deux Lillois créateurs du jeu Trou Story.

En fait, c’est en 2018 que l’aventure Trou story a commencé. A l’époque, 20 Minutes avait d’ailleurs consacré un article à la sortie de ce jeu prometteur pour smartphone. L’idée était venue à deux amis, fans de jeux de société, de créer le leur sous forme d’application pour, disaient-ils, « pouvoir faire ça n’importe où, dans un bar, par exemple, à une dizaine, avec seulement un téléphone. »

« C’est le jeu qui a pour objectif de vous faire raconter n’importe quoi »

Les concepteurs parlent d’un « jeu d’ambiance, d’éloquence et d’imagination ». A partir d’un mot, « Prison break » par exemple, d’une question, « Vous allez vous évader cette nuit, vos compagnons de cellule vous demandent le plan », un joueur va devoir inventer une histoire afin de faire deviner cinq mots. « Trou Story, c’est le jeu qui a pour objectif de vous faire raconter n’importe quoi », s’amusent les concepteurs, Guillaume Fraybin et Laury Mille. De quoi s’entraîner pour rivaliser avec Serge le Mytho.

La version mobile, à son niveau, a plutôt bien fonctionné puisque les 3.000 téléchargements ont été dépassés. Sauf que pour les vrais fans de jeux de société, il manquait quand même quelque chose. « Nous avons eu beaucoup de bons retours. Il y avait cependant une critique qui revenait : ''ce n’est quand même pas pareil qu’un vrai jeu'' », assurent Guillaume et Laury. Ironie de l’histoire, le premier prototype du jeu avait été confectionné au format papier.

Le financement bouclé en cinq jours seulement

Du coup, ils ont décidé de fabriquer une version de leur jeu sous la forme d’un coffret de cartes. Le Trou Story pour smartphones étant gratuit et sans publicité, les concepteurs ont dû lancer une campagne de financement participatif pour sortir leurs premiers exemplaires du jeu de cartes. La demande était bien réelle puisque les fonds ont été rassemblés en cinq jours seulement et l’objectif a presque été doublé aujourd’hui. Trou Story sera donc bien dispo pour les fêtes de fin d’année au prix de 15 euros la boîte.

Rien à voir avec la version virtuelle hormis le concept qui reste le même. Dans la boîte, les créateurs ont ajouté un bonus. Sur des cartes rouges des « mots chauds » comme ils disent, « issus du langage grossier, ou de l’anatomie humaine ». Conseil amusé de Guillaume et Laury : « si vous souhaitez jouer avec vos enfants ou votre patron, il faudra juste penser à retirer ces cartes de la boîte. »