Noël : « Burger Quiz », « Koh Lanta », « Fort Boyard »… Pourquoi les jeux de société inspirés des jeux télévisés cartonnent

CADEAUX De nombreuses boîtes de ces jeux trouveront leur place sous le sapin, d’autant qu’avec le confinement, les Français retrouvent le plaisir de jouer

Delphine Bancaud

— 

Le rayon jeux de société de La grande récrée à Beaugrenelle.
Le rayon jeux de société de La grande récrée à Beaugrenelle. — La grande récrée Beaugrenelle
  • Avec les deux confinements de 2020, non seulement les Français regardent davantage la télé, mais ils ont aussi davantage envie de se mettre autour d’une table pour s’adonner à un jeu de société.
  • Du coup, les jeux de plateaux inspirés des jeux télévisés s’arrachent comme des petits pains, notamment les incontournables Burger Quiz et Fort Boyard…

En France, les jeux télévisés battent des records d’audience. Et avec les deux  confinements de l’année 2020, c’est encore plus vrai. « Les Français passent plus de temps devant la télé, donc devant les jeux diffusés en prime time. Cela attise leur passion », constate Frédérique Tutt, experte monde du jouet chez NPD Group.

Effet boule de neige oblige, les jeux de société inspirés par ces programmes cartonnent. « L’engouement pour eux ne se dément pas, car ils permettent aux fans de l’émission de revivre avec des amis ou de la famille les émotions qu’ils ont ressenties devant le petit écran. Et de transférer la dynamique du jeu télévisé dans la sphère privée », observe Magali Bocciarelli, directrice des achats de la Grande récré. Et les perspectives de ventes pour Noël sont au beau fixe.

« Ça permet d’oublier ses problèmes et de s’évader, tout en créant un rituel familial »

D’autant que cette année, les Français ont envie de jeux de société : « Le marché a progressé de 15 % par rapport à l’an dernier. Outre les grands classiques (La Bonne paye, Monopoly…), les escape games, les jeux d’ambiance (appelés aussi apéro), les jeux stratégiques fonctionnent très bien. Tout comme les jeux inspirés de programmes télé, car on ressent un effet confinement : les Français ont retrouvé le plaisir de jouer en famille, de partager ces moments de convivialité intergénérationnelle, la plupart des jeux étant accessibles aux enfants dès 6-8 ans », analyse Frédérique Tutt. « Ça permet d’oublier ses problèmes et de s’évader, tout en créant un rituel familial », complète Magali Bocciarelli.

Les fabricants de jeux expoitent à fond le filon : « Créer un jeu de société inspiré d’un jeu télévisé, c’est un bon moyen de se faire référencer en magasin. Et une fois le jeu écrit, il n’y a qu’à traduire ses règles pour le commercialiser dans d’autres pays », note Frédérique Tutt.

Burger Quiz s’est ainsi vendu à 215.000 exemplaires en 2019

Du coup dans les rayons, c’est la profusion. On y trouve Koh Lanta, le Flambeau infernal (Educa Borras), Burger Quiz (Dujardin), Qui veut gagner des millions ? (Dujardin), Fort Boyard (Lansay), Tout le monde veut prendre sa place (First Editions), Une saison au zoo (Lansay), Slam (First éditions)… Mais aussi des petits nouveaux comme Les 12 Coups de midi (Dujardin) ou Affaire conclue (Dujardin), pour lequel 20.000 pièces ont été mises en place pour ce premier Noël. « Certains jeux de société ont une durée de vie courte, mais d’autres s’installent comme des valeurs sûres, comme Qui veut gagner des millions ? ou Fort Boyard », observe Magali Bocciarelli.

Résultats : beaucoup d’entre eux s’arrachent comme des petits pains. Burger Quiz s’est ainsi vendu à 215.000 exemplaires en 2019 (ce qui en a fait le troisième jeu de société le plus vendu l’an dernier). « Et la première année où il a été mis sur le marché, il était en rupture de stock », se souvient Frédérique Tutt. Et même si Qui Veut Gagner des Millions ? est diffusée depuis vingt ans, les Français ne s’en lassent pas et 5.000 pièces de son jeu de société ont déjà été vendues depuis le début de l’année. Quant à Fort Boyard, qui en est déjà à sa 31ème édition, il est N° 9 des ventes des jeux de société en octobre, et celles-ci ont même progressé de 87 % par rapport à l’année dernière sur la même période.

Des règles du jeu qu’on maîtrise déjà

Comme les règles du jeu de société sont les mêmes que celles du jeu télévisé, pas la peine de les éplucher pendant des heures. « C’est une raison de plus qui pousse à l’achat », souligne Frédérique Tutt. Dans Burger Quiz, les Mayo se retrouvent contre les Ketchup et doivent répondre à diverses questions plus ou moins loufoques et parfois même déstabilisantes pour être le premier à atteindre 25 Miam (points) et aller en finale. Pour Affaire Conclue, si le principe a été détourné, les différents éléments-clés de l’émission sont repris : chaque joueur commence la partie avec un objet possédant quatre caractéristiques. L’objectif est d’estimer le prix du bien des autres joueurs en découvrant ses caractéristiques, afin de réaliser la plus forte plus-value lors de la vente aux enchères.

Enfin, si ces jeux se vendent si bien, c’est aussi parce que ceux qui les achètent savent forcément qu’ils vont viser juste : « Si l’on sait qu’un proche apprécie un jeu télé, il aura forcément envie de tester la version jeu en plateau. Et il suffit d’une personne dans une famille pour entraîner les autres », estime Frédérique Tutt. Pas de risque, donc, de le voir resurgir sur Leboncoin le lendemain de Noël !