Smartphone : 5 conseils pour limiter l'exposition aux ondes

ONDES Si l’on ne peut pas toujours les éviter, on peut au moins prendre quelques précautions pour limiter son exposition aux ondes

Jalil Chaouite pour 20 Minutes

— 

5 conseils pour limiter votre exposition aux ondes
5 conseils pour limiter votre exposition aux ondes — Geeko

On ne vous l’apprend pas, nous sommes constamment exposés aux ondes radio dans la vie quotidienne. A la campagne moins que dans les centres urbains, il est vrai, mais il est bien difficile d’y échapper aujourd’hui. Lignes à hautes tensions, Wi-Fi, antennes relais… Les ondes sont partout, et à des fréquences différentes. Mais les objets qui nous touchent le plus, ce sont bien nos smartphones. Constamment sur nous ou à portée de main, c’est avec eux que l’on passe le plus de temps et c’est pourquoi les constructeurs sont désormais obligés d’indiquer clairement leur débit d’absorption spécifique (DAS). Ce dernier détermine dans quelle mesure les ondes émises par l’appareil affectent le corps.

En Europe, le DAS mesuré à la tête (pendant une conversation téléphonique, donc) doit être inférieur à 2 W/kg, idem pour le DAS mesuré au niveau du tronc, avec un écart de 5 mm seulement entre l’appareil et la peau. Enfin le DAS mesuré sur les membres (bras, jambes, mains etc), doit être inférieur à 4 W/kg. Dans les faits, tous les smartphones vendus doivent s’y plier, donc ils sont considérés comme non dangereux, d’autant plus que le DAS mesuré des appareils correspond à la valeur maximale possible, dans le pire cas d’utilisation. Mais rien n’empêche de prendre quelques mesures très simples pour se protéger !

Utilisez le mode avion

C’est sans doute le conseil le plus basique, pourtant il est bien peu souvent utilisé. Quand vous n’attendez pas de message particulier, que vous ne voulez pas être dérangé lors d’une lecture ou encore pendant un entraînement de sport, passez en mode avion. Cela aura pour effet de couper les antennes de votre smartphone et ainsi de couper toute communication avec les antennes alentour, qu’elles soient Wi-Fi ou de réseau mobile. C’est un petit geste, mais qui aidera tout même à réduire un peu l’impact des ondes sur votre corps si votre téléphone est proche de vous.

Protégez-vous quand vous dormez

Nous sommes tous coupables de passer plusieurs heures sur nos téléphones tous les jours. Quand vient l’heure de dormir, faites le maximum pour vous distancer de votre appareil. Le mieux reste encore d’éteindre complètement votre smartphone si vous le pouvez. A défaut, le mode avion sera lui aussi efficace pour vous laisser dans un environnement moins pollué par les ondes. Enfin, s’il vous faut à tout prix garder une connexion active pour répondre en cas d’urgence, faites au moins en sorte de placer votre smartphone à plus d’un mètre de vous. Sur votre bureau plutôt que sur votre table de chevet par exemple.

Préférez le kit main libre

Le plus gros facteur de risque, quand il s’agit des ondes, c’est la proximité. Plus vous pouvez éloigner physiquement votre téléphone de votre corps, plus votre organisme vous en remerciera. Essayez donc toujours de privilégier le kit main libre quand vous le pouvez, même quand vous êtes chez vous ou au bureau. Converser via des écouteurs filaires avec le téléphone posé sur une table est le moyen le moins dangereux pour la santé de profiter d’un échange téléphonique. Les casques et écouteurs Bluetooth sont également une meilleure option que de coller votre téléphone à l’oreille : la portée des accessoires Bluetooth n’étant que d’une dizaine de mètres, ils émettent des ondes bien moins violentes que celles des téléphones, capables de se connecter à des antennes parfois fort lointaines.

N’appelez pas quand le réseau est faible et durant vos trajets

Il est recommandé d’éviter les appels dans les conditions ou le réseau est très mauvais. Plus la connexion est difficile, plus votre smartphone doit dédier de la puissance aux antennes réseaux pour les faire fonctionner à plein tube et essayer de capter quelque chose. C’est dans ces conditions que l’appareil émet les ondes les plus fortes.

Vous l’avez peut-être déjà remarqué quand votre smartphone essaye de se raccrocher à un opérateur réseau qu’il peine à garder lorsque vous sortez d’un avion dans un pays étranger, par exemple. Le téléphone se met à alors à chauffer et la batterie se vide rapidement car l’appareil fait de son mieux pour assurer une connexion coûte que coûte.

Et c’est précisément ce qui se passe lorsque vous voyagez en train ou en bus également. Mieux vaut éviter de passer des appels téléphoniques durant ces moments.

Placez le smartphone dans sa phonebox en voiture

Si vous avez la chance de posséder une voiture équipée d’une phonebox, utilisez-la sans ménagement. Audi propose notamment ce système (dans certains de ses modèles) qui consiste à isoler le téléphone dans un compartiment spécifique de l’habitacle. Non seulement cela évite de propager des ondes dans un milieu confiné, mais en plus cela permet d’utiliser l’antenne extérieure de la voiture pour capter le signal, ce qui permet souvent une meilleure réception. A défaut, utilisez la connexion Bluetooth pour passer vos appels.