Coronavirus : YouTube démonétise toutes les vidéos qui mentionnent l’épidémie et ses conséquences

« CONTENU SENSIBLE » Depuis février, le Covid-19 est considéré par la plateforme comme un «événement sensible» susceptible de «causer des réactions éplorées au sein du public»

20 Minutes avec agences

— 

Illustration YouTube
Illustration YouTube — RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

Conformément à son règlement sur les thèmes sensibles, YouTube a démonétisé les vidéos faisant référence au coronavirus. Les clips abordant d’une façon ou d’une autre le Covid-19 ne peuvent plus rapporter d’argent à leurs créateurs, mais ne seront pas supprimés de la plateforme, précise The Verge.

La mesure avait été annoncée dès le 11 février. Tom Leung, responsable des produits chez YouTube, avait expliqué que pour protéger les annonceurs, le coronavirus serait désormais considéré comme faisant partie des thématiques sensibles.

Eviter les « réactions éplorées » et les « réponses extrêmes ou viscérales »

Les directives de YouTube sur la publicité sont très claires à ce sujet. Les thèmes considérés comme délicats concernent « habituellement un événement imprévu résultant en général d’une attaque malintentionnée planifiée ». Ces événements « peuvent causer des réactions éplorées au sein du public ou, parfois, une réponse extrême ou viscérale ».

Selon YouTube, cette politique s’applique « même si le contenu relève purement du commentaire ou ne contient aucun visuel explicite ». Une vidéo sur l’annulation d’une conférence de développeurs à cause du coronavirus a donc été démonétisée. Le recours des vidéastes, qui ne voient pas cette mesure d’un bon œil, à des formules détournées comme « CV » ou « ce truc qui a commencé en Chine » n’a rien changé.