Pokémon Go : Le jeu a rapporté près de 810 millions d’euros en 2019, un record

APPLICATION MOBILE Après un léger passage à vide, le jeu de Niantic a rebondi en proposant des nouveautés qui ont séduit les joueurs

20 Minutes avec agence

— 

Un utilisateur du jeu Pokemon Go tente de capturer un monstre, sur son smartphone
Un utilisateur du jeu Pokemon Go tente de capturer un monstre, sur son smartphone — Thomas SAMSON AFP

Pokémon Go a connu en 2019 les plus gros revenus annuels de ses quatre ans d’existence, rapporte The Verge. L’année dernière, les utilisateurs ont dépensé l’équivalent de 810 millions d’euros dans le jeu de Niantic, indique l’agence spécialisée en marketing mobile Sensor Tower. Jusqu’ici, l’année la plus profitable avait été 2016, année de sa création. Le jeu avait alors généré une recette de l’ordre de 750 millions d’euros.

Entre-temps, les bénéfices générés par Pokémon Go ont connu une chute. Mais les créateurs du programme ont su remonter la pente grâce à des mises à jour de leur application et des nouveautés. Les personnages de la Team Rocket ainsi que de nouvelles règles de combat ont par exemple fait leur apparition en 2019 et ont généré des pics de profit. Des événements organisés autour du jeu ont également contribué à sa meilleure performance financière.

Le jeu le plus rentable sur Android

En 2019, c’est aux Etats-Unis, au Japon et en Allemagne que les utilisateurs ont dépensé le plus d’argent pour débloquer des fonctionnalités du jeu. Pokémon Go est devenu l’un des rares jeux les plus profitables sous Android – dépassant iOS – et a totalisé près de 54 % des recettes générées sur Google Play, rapporte Sensor Tower.

Le profit moyen réalisé pour chaque téléchargement de l’application de Niantic atteignait l’an dernier environ 5,12 euros. Depuis son lancement, Pokémon Go a rapporté à l’entreprise près de 2,8 milliards d’euros.