CES Las Vegas 2019 : « Ça permet de dire au monde "coucou on existe" », une start-up azuréenne a déjà fait deux fois le voyage

START UP Le salon de l’électronique Consumer Electronics Show qui se tient à Las Vegas du 7 au 10 janvier accueillera, pour la troisième année consécutive, l'entreprise Ellcie Healthy. Son président raconte les « contacts stratégiques » que le rendez-vous permet

Fabien Binacchi

— 

Philippe Peyrard au CES 2019 avec un potentiel partenaire japonais
Philippe Peyrard au CES 2019 avec un potentiel partenaire japonais — Ellcie Healthy
  • L’édition 2020 du salon de l’électronique Consumer Electronics Show se tient à Las Vegas du 7 au 10 janvier.
  • La start-up azuréenne Ellcie Healthy y présentera ses lunettes intelligentes et connectées pour la troisième fois.
  • « Sur la demi-douzaine de contrats pour lesquels nous sommes aujourd’hui en phase finale, chacun a une histoire qui a commencé au CES », confie son président.

« Si je regarde bien, sur la demi-douzaine de contrats pour lesquels nous sommes aujourd’hui en phase finale, chacun a une histoire qui a commencé au CES [Consumer Electronics Show] ». A l’approche d’une nouvelle édition du rendez-vous de Las Vegas, Philippe Peyrard est remonté à bloc, prêt à rencontrer encore le gratin de l’économie mondiale. En janvier 2018, pour la première participation d’Ellcie Healthy, et encore en 2019, la start-up azuréenne avait déjà fait le plein de « contacts stratégiques ».

« Jusque-là, ça a toujours été l’occasion de rencontrer un certain nombre d’acteurs, français mais aussi américains et japonais, qui font partie d’organisations très importantes. Le CES de Las Vegas, ça permet de dire au monde entier "coucou on existe" », résume auprès de 20 Minutes le président de cette société de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes), qui développe des lunettes intelligentes et connectées.

« Les directeurs et les présidents de chaque boîte se déplacent »

Lancée en mai 2016, l’entreprise avait pu faire son premier voyage américain un an et demi plus tard, dans les bagages de la région Sud et de la French tech Côte d’Azur. « Eux proposent notre présence à la CTA [la Consumer Technology Association, qui organise le congrès]. Il y a un premier tri. C’est pour ça que ce rendez-vous est prisé par tout le monde. On est sûr d’y trouver des gens plutôt sérieux », avance Philippe Peyrard.

« Et ce qui est assez rare, c’est que les directeurs et les présidents de chaque boîte se déplacent souvent eux-mêmes, précise l’Azuréen. Et ils peuvent nous suivre ». En 2018, pour sa première participation, la start-up avait reçu la visite du groupe LVMH « qui a une importante division montures de lunettes est venu à notre rencontre ».

« Une visite intéressante notamment pour la marque Tag Heuer. Elle pourrait être séduite par notre application Driver, qui détecte l’endormissement au volant, vante Philippe Peyrard. Nous leur avions présenté des prototypes. L’an dernier, ils avaient pu voir des premiers de série. Cette année, ils auront les premiers produits finis. »

Des grosses touches au Japon

C’est aussi le CES de Las Vegas qui a permis à Ellcie Healthy d’obtenir des marques d’intérêts très appuyées au Japon, où l’entreprise a prospecté dans le cadre d’un voyage présidentiel et d’un autre congrès, ainsi que d’industriels français. Thales et Dassault aviation, en lien avec la Direction générale de l’armement, vont mettre l’entreprise azuréenne à contribution pour développer un projet d’avion du futur.

Autant de débouchés qui s’ouvrent désormais à la société pour préparer son avenir après la fin d’une exclusivité avec Optic 2000. Les premières lunettes connectées d’Ellcie Healthy avaient été réservées en avant-première, jusqu’à la fin 2019, au réseau d’opticiens.