Google Chrome : Les sites trop lents pourraient être moins bien référencés à l’avenir

NAVIGATION L’hypothétique fonctionnalité permettrait de « punir » les sites « mauvais élèves » qui chargent trop lentement

20 Minutes avec agence

— 

Le logo du navigateur Chrome de Google.
Le logo du navigateur Chrome de Google. — M. Lennihan/AP/SIPA

Google veut rendre la navigation web ultra-rapide. Depuis plusieurs mois, l’entreprise multiplie les initiatives pour accélérer le chargement des pages et des sites, que ce soit sur ordinateur, tablette ou mobile.

Désormais, la firme de Mountain View veut pousser les développeurs et gérants de sites à prendre eux-mêmes en charge ce problème. Sur Google Chrome, elle a donc décidé d’inclure la vitesse de chargement des pages dans ses critères de référencement, rapporte Numerama.

Des « badges » pour les sites lents

Dans un billet de blog publié lundi, Google explique qu’une expérimentation est en cours. Un site lent à charger pourrait potentiellement bientôt être moins bien classé qu’un autre dans les résultats de recherche.  Le navigateur pourrait « identifier les sites qui se chargent rapidement ou lentement avec des badges clairs », indique la publication. « Cela pourrait prendre plusieurs formes et nous voulons essayer différentes options, pour déterminer la plus utile pour nos utilisateurs. » L’idée d’une page intermédiaire, indiquant la lenteur habituelle d’un site, est aussi à l’étude.

Mais le groupe américain ne veut pas stigmatiser à tort les sites web. Ainsi, les caractéristiques de l’appareil utilisé ou la qualité de la connexion à Internet de l’utilisateur seraient prises en compte. De même, Google s’assurerait de n’identifier que les sites où la lenteur du chargement est un problème récurrent identifié par ses outils. Encore au stade d’expérimentation, l’outil ne verra de toute façon pas le jour avant un moment.