Chapelet connecté : Le Vatican veut attirer les jeunes avec son nouveau gadget à 99 euros

RELIGION Couplé à une application gratuite, le chapelet vise à charmer les jeunes générations dans leur pratique de la prière

20 Minutes avec agence

— 

Le bracelet connecté en question
Le bracelet connecté en question — © Réseau Mondial de Prière du Pape

Le Vatican a présenté ce mardi un chapelet connecté nommé « eRosary ». Il est vendu à 99 euros. Pour le Réseau mondial de prière du Pape, il s’agit de « réunir le meilleur de la tradition spirituelle de l’Église et les dernières avancées du monde technologique ».

L’Eglise espère que ce chapelet intelligent permettra « d’engager les jeunes dans la prière traditionnelle », précise Vatican News relayé par Clubic.

Un signe de croix pour déverrouiller le chapelet

L’objet de dévotion connecté reprend les traits d’un chapelet classique. Il est constitué de grains d’agate noire et d’hématite enfilés sur un cordon. La croix est connectée, reliée à l'application gratuite « Click to Pray » qui stocke toutes les données. Pour l’activer, il suffit de faire un signe de croix. Grâce au capteur de mouvement, la synchronisation s’effectue avec l’application.

Celle-ci contient un audioguide, des images exclusives et du contenu personnalisé, relate Vatican News. Plusieurs possibilités sont offertes à l’utilisateur qui peut choisir le chapelet « standard » ou « contemplatif ». Une fois la prière commencée, l’utilisateur pourra suivre sa progression et en garder la trace, note le site d’information catholique.