Amazon veut étendre son concept d'automatisation à de nouveaux magasins

AMAZON Amazon serait en pourparlers pour développer son propre concept de boutique sans caissiers pour d’autres chaînes de magasins

Jennifer Mertens POUR 20 MINUTES

— 

Amazon veut automatiser toutes les boutiques
Amazon veut automatiser toutes les boutiques — Geeko

Si l’entreprise américaine a ralenti l’expansion de ses magasins « autonomes », sans vendeur ni caissier, Amazon ne compte pas pour autant tirer un trait sur son concept. En effet, selon CNBC qui cite des sources proches du dossier, Amazon aimerait vendre une licence d’utilisation de sa technologie Go Cashierless à d’autres enseignes.

Il serait question d’un partenariat avec la chaîne de cinéma Regal, ainsi que la chaîne de boutiques de restauration premium CIBO Express Gourmet Markets, que l’on retrouve essentiellement dans les aéroports. Amazon aurait également montré son intérêt pour les boutiques aux abords des stades de foot et terrains de baseball.

Pour rappel, Amazon a inauguré en 2018 sa première boutique physique sans caisse. Celle-ci fonctionne par paiement numérique. Lorsqu’un client se rend dans une boutique Amazon Go, celui-ci doit scanner un QR code afin de s’identifier. Il est ensuite suivi durant tout son shopping par des dizaines de caméras très perfectionnées. Le système intelligent d’Amazon repère quand un client prend un article ou le repose et met à jour son panier virtuel. Quand il sort du magasin, sa carte de crédit enregistrée sur son compte Amazon est débitée du montant de ses achats.

Développer sa technologie sans les coûts

En signant des partenariats avec d’autres enseignes, Amazon pourrait déployer sa technologie de paiement numérisé sans devoir prendre en charge toutes les contraintes liées à une boutique physique. Pas de loyer, pas de gestion des stocks à effectuer, pas d’inquiétude concernant la sécurité.

Selon Bloomberg, le développement de son concept de magasin aurait coûté un million de dollars à Amazon rien que pour la sphère hardware. Il faut ajouter à cela les locations des boutiques physiques, mais surtout les milliers de caméras de surveillance. Signer des partenariats avec d’autres chaînes de magasins lui permettrait ainsi de financer cette part de son activité.

Or, pour l’instant, le projet ne semble pas encore totalement au point. Amazon s’interrogerait encore sur le modèle économique que l’entreprise devrait mettre en place, comme le précise Jordan Novet de CNBC : « Amazon a exploré différents modèles commerciaux pour sa stratégie Go tierce. La société a envisagé de demander un pourcentage des ventes des produits achetés dans les magasins équipés de Go, ou de facturer les détaillants à l’avance, puis de prendre un abonnement mensuel, ont déclaré deux personnes. Il n’est pas clair si le nom de marque Amazon sera visible sur le matériel Go ou quelle application les clients utiliseraient pour se connecter ».

Le désir d’Amazon de déployer son concept de magasin sans caisse n’est pas nouveau. Selon certains, la firme souhaiterait ouvrir 3.000 boutiques sans caisses pour 2021 et cela pourrait se faire par le biais de partenariats. D’ailleurs, un partenariat avec CIBO Express Gourmet Markets pourrait lui ouvrir les portes de l’Europe puisque la chaîne de magasins est implantée un peu partout sur le vieux continent.