Google Chrome connaissait l’adresse de son grand-père, décédé depuis plusieurs mois

DONNÉES PERSONNELLES Un utilisateur de Google Chrome s’est rendu compte que le navigateur avait collecté l’adresse de son grand-père mort

20 Minutes avec agence

— 

Le logo du navigateur Chrome de Google.
Le logo du navigateur Chrome de Google. — M. Lennihan/AP/SIPA

En 2018, Google a assuré avoir mis en place de nouvelles fonctionnalités pour mieux gérer l’utilisation et la diffusion des données personnelles. Mais régulièrement, des ratés sont mis en lumière par des utilisateurs et des spécialistes.

C’est le cas de Joe Toscano, qui lutte depuis longtemps pour contrôler les informations que Google Chrome détient sur lui et pour s’assurer qu’il a consenti à livrer ces données. Dans un article sur Forbes, le designer s’étonne de voir que Google a collecté des données sur son grand-père, décédé depuis plusieurs mois et n’ayant jamais utilisé Internet, rapporte Presse Citron.

Des informations inconnues de lui-même

Joe Toscano s’est d’abord aperçu d’une chose. Si Google Chrome peut retenir vos mots de passe à la demande, il collecte aussi l’adresse des sites et applications pour lesquels vous n’avez pas souhaité que le mot de passe soit retenu. Pourtant, Joe Toscano n’a jamais demandé une telle sauvegarde.

Mais c’est en allant dans les préférences du navigateur que le designer est tombé de haut. S’il a pu voir des adresses qu’il avait rentrées dans la barre de recherche ainsi que des lieux où il s’était rendu, il a également aperçu des éléments qui concernaient sa famille. Il a ainsi trouvé le nom complet et l’adresse de sa grand-mère et de son grand-père, décédé quelques mois plus tôt. Pourtant, aucun des deux n’avait de connexion Internet.

La surprise a été d’autant plus grande que lui-même n’avait pas connaissance de certaines de ces informations. Selon lui, ces informations ont été glanées par une intelligence artificielle appartenant à une société liée commercialement à Google. Mais le designer ne comprend pas comment ces données ont pu atterrir sur son compte, alors qu’il ne possède même pas le même nom de famille que ses grands-parents.