Sprocket Studio de HP : Des impressions photo rapides et (plutôt) bien faites

PHOTO Pour imprimer rapidement ses photos de vacances, l’imprimante photo 10x15 Sprocket Studio d’HP propose des tirages d’un bon rapport qualité/prix

Christophe Séfrin
— 
L'imprimante Sprocket Studio d'HP réalise des tirages au format 10x15 de plutôt belle facture.
L'imprimante Sprocket Studio d'HP réalise des tirages au format 10x15 de plutôt belle facture. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
  • Grâce à son procédé d’impression à sublimation thermique, l’imprimante photo Sprocket Studio d’HP peut rivaliser avec les bornes d’impression et les appareils photo instantanés.
  • Vendue 149 euros, à connecter en Bluetooth à son smartphone, elle imprime de belle façon au format 10x15 des photos personnalisables avec des filtres, cadres, stickers et légendes.
  • Comptez moins de deux minutes par tirage, avec un coût d’impression deux à trois fois moins cher qu’avec un appareil photo instantané.

De retour de vacances avec la mémoire de votre smartphone pleine à craquer de photos ? Pour les partager, rien de tel désormais que les réseaux sociaux. Mais pour des souvenirs durables à épingler au-dessus de son ordi, à coller dans un album, à scrapbooker ou à offrir, l’impression de vos clichés sur papier n’a toujours pas trouvé d’équivalent. Pas envie de vous casser la tête avec une imprimante de bureau ?

L'imprimante photo 10x15 Sprocket Studio.
L'imprimante photo 10x15 Sprocket Studio. - HP

Optez pour une imprimante photo 10x15 dédiée. Si Canon tient le marché depuis des années avec ses imprimantes nommées «  Selphy », HP veut lui tenir tête avec sa nouvelle Sprocket Studio.

Quatre couches pour une image

Lancée à 149 euros, la Sprocket Studio ressemble à une maquette d’imprimante de bureau (16,9 x 27,3 x 6,8 cm pour 0,93 kg). Assez compact, donc, malgré son imposant bloc d’alimentation, l’appareil utilise le principe de l’impression par sublimation thermique. L’idée est d’appliquer successivement sur une feuille de papier photo les trois couleurs primaires (jaune, magenta, cyan) par passes successives. Pour cela, la Sprocket Studio utilise une sorte de cartouche contenant un film plastique coloré.

A chaque impression, ce ruban se déroule et entre en contact avec le papier photo pour imprimer les images en quatre étapes : la première pour la couleur jaune, la seconde pour le magenta et la troisième pour le cyan. La photo au format 10x15 se révèle ainsi peu à peu. Une dernière passe applique un film protecteur transparent qui offre à la photo une meilleure résistance au temps et qui la protège contre les projections d’eau.

1 min 40 par impression

Connectée en Bluetooth à un smartphone, la Sprocket Studio s’utilise de façon ludique avec une application dédiée («sprocket », sur iOS et Android). Après l’avoir ouverte, on sélectionne la ou les photos que l’on souhaite imprimer, et leur quantité. Mais avant d’appuyer sur le petit bouton lançant l’impression, il y a matière à s’amuser.

L'application sprocket d'HP.
L'application sprocket d'HP. - CAPTURES

On peut évidemment retoucher son image, ou choisir un filtre parmi les seize proposés. Mais aussi ajouter des cadres ou des stickers dont on pourra modifier la couleur, la taille et l’opacité. Non : vous n’échapperez pas à la bouée licorne pour vos photos dans la piscine ! Chrono en main, l’impression prend quand même 1 min 40 par photo, ce qui est assez long. Mais le résultat est plutôt convaincant.

Stickers, filtres et cadres pour personnaliser ses photos.
Stickers, filtres et cadres pour personnaliser ses photos. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Si l’on note une petite dominante dans les rouges sur les peaux, et un léger manque de détails, les impressions offrent des couleurs assez denses, avec une qualité globale satisfaisante. On est très proche de la qualité d’impression que l’on peut retrouver avec les bornes de développement automatiques dans les supermarchés. Et bien au-dessus de la qualité des photos prises avec des appareils photo à développement instantané comme les Instax de Fujifilm ou les OneStep de Polaroid Originals. Rien à voir non plus avec les photos passables de la plupart des imprimantes de poche utilisant la technologie d’impression Zink (qu’ HP commercialise par ailleurs).

0,37 euro par photo

Coût de revient ? A partir de 0,37 euro par photo avec les cartouches et feuilles spécifiques qu’HP vend par packs de 80. On les trouve dès 29,82 euros sur Amazon, jusqu’à 39,99 euros chez Boulanger. C’est au moins trois fois plus cher que les tirages 10x15 en ligne (0,10 euro par photo, environ), mais au moins trois fois moins cher que les tirages avec un appareil photo instantané (de 1 euro à 2 euros) ! On peut donc conseiller l’achat de l’imprimante HP Sprocket Studio aux personnes désireuses d’imprimer vite et bien leurs images, mais dans des quantités modérées.