VIDEO. Traversée de la Manche en Flyboard: De l'espoir à la désillusion, on a assisté à la tentative (ratée) de Franky Zapata

REPORTAGE Inventeur de ce drôle d’engin volant, Franky Zapata voulait traverser la Manche ce jeudi à bord de son Flyboard. Mais une chute en pleine mer a avorté sa tentative

Francois Launay

— 

Franky Zapata a survolé, jeudi 25 juillet 2019, la Manche en Flyboard mais n'a pas réussi à la traverser.
Franky Zapata a survolé, jeudi 25 juillet 2019, la Manche en Flyboard mais n'a pas réussi à la traverser. — Michel Spingler/AP/SIPA
  • Franky Zapata n’a pas réussi la première traversée de la Manche en Flyboard.
  • Le Marseillais a chuté dans l’eau au moment de se ravitailler en kérosène.
  • Sa tentative est repoussée à une date ultérieure.

De notre envoyé spécial à Sangatte, 

Il avait tout prévu même l’échec. Avant de tenter (et de rater) ce jeudi la première traversée de la Manche en Flyboard, Franky Zapata s’était donné 70 % de chances de réussir son coup. Sa plus grande crainte était de rater son atterrissage au ravitaillement prévu à mi-course. Las, c’est exactement ce qu’il s’est passé aux alentours de 9h15 quand la nouvelle de sa chute à l’eau et de la traversée manquée est arrivée par téléphone aux oreilles de son épouse restée sur la plage de Sangatte.

Avant cette désillusion, un fol espoir avait envahi la plage de la petite commune du Pas-de-Calais. Cent dix ans jour pour jour après la première traversée de la Manche en avion réussie par Louis Blériot, Franky Zapata avait décidé de partir du même endroit pour réaliser un exploit juché sur son Flyboard.

Des centaines de curieux avaient fait le déplacement

Pour assister à cette grande première, les curieux étaient déjà nombreux à se masser dès sept heures du matin sur les dunes nordistes. « Je me suis levé à 4 heures pour venir car c’est un truc exceptionnel à voir une fois dans sa vie. Ça me fait rêver », avoue Philippe venu exprès d’Orchies située à près de deux heures de route.

« Je le suis sur YouTube et je ne voulais pas rater ça. C’est spectaculaire », assure Jean-Marie débarqué tout droit d’Amiens.

D’autres ont l’impression d’assister à l’entrée dans un nouveau monde. « C’est le début d’une nouvelle technologie. On n’a jamais vu ça avant. C’est impressionnant. On pourra en parler plus tard », assure Arthur, 17 ans. Tous ou presque ont découvert Franky Zapata lors de sa démonstration au défilé du 14-Juillet , qui les a laissés bouche bée.

Un départ réussi

Alors, pour assister au décollage, on cherche le meilleur point de vue. Certains préfèrent se mettre au niveau de la plateforme de décollage située en contrebas de la dune. D’autres cherchent le meilleur point en hauteur. Il y en a aussi qui optent pour la plage.

L’attente est longue, deux bonnes heures s’écoulent avant que Franky Zapata ne se décide à décoller. Avant ça, l’inventeur du Flyboard et héros du jour s’en va scruter l’horizon pour voir si tout est OK. Un hélicoptère qui va le filmer pendant sa traversée fait son apparition quelques minutes avant la mise à feu.

Et à 9h07, le grand moment arrive. Perché sur la plateforme de décollage, Franky Zapata prend son envol. En quelques secondes, il se projette dans les airs et survole la Manche à 140km/h. Son ombre se perd rapidement à l’horizon, alors pour assister à l’exploit on se rapproche de sa femme Krystel restée sur la plage de Sangatte.

Et soudain, le talkie-walkie annonce une chute dans l’eau

Les premières nouvelles sont bonnes car Zapata est parti plus vite que prévu. Il est dans les temps pour réussir son objectif quand une voix sort d’un takie-walkie : « Il est tombé à l’eau ». On demande de répéter, le message est confirmé et la consternation et l’inquiétude se lisent sur les visages de la femme et des proches du champion. Le stress monte d’un cran avant d’en savoir plus sur l’état de Zapata. « Il est conscient », rassure heureusement la voix du talkie-walkie quelques secondes plus tard.

Mais la traversée de la Manche est terminée et l’équipe de Zapata repart tête basse vers la zone de décollage pour en savoir plus. Les portables chauffent et très vite on apprend que l’ancien champion de jet-ski est tombé à l’eau au moment de se ravitailler à mi-course. « Des plongeurs, qui étaient sur le bateau, l’ont récupéré et il va bien. Il a pu rassurer son épouse au téléphone », déclare Guy Allemand, le maire de Sangatte.

Il a déjà envie de retenter le coup

Au moment de repartir en voiture pour aller rechercher son mari, Krystel Zapata s’arrête quelques instants pour donner sa version des faits. « Il y avait trop de vagues au large et la plateforme bougeait trop, donc il n’arrivait pas à atterrir. Ce sont les risques. Quand on fait une tentative, on n’est pas sûr d’y arriver. Je l’ai eu au téléphone, il est très déçu mais en général, il ne s’arrête pas sur un échec », annonce déjà son épouse.

Une façon de dire que Franky Zapata reviendra sans doute à Sangatte ou ailleurs pour retenter sa chance et enfin réussir la première traversée de la Manche en Flyboard.