Transports en commun: Google Maps vous dira bientôt si votre métro ou votre bus est bondé

DÉPLACEMENTS Cette nouvelle fonctionnalité calcule le taux de remplissage estimé des trains, métros, trams et bus

20 Minutes avec agence

— 

Un quai de métro bondé à Paris un jour de grève. (Photo illustration).
Un quai de métro bondé à Paris un jour de grève. (Photo illustration). — CHAMUSSY/SIPA

Google a annoncé ce jeudi l’arrivée d’une nouvelle option dans Google Maps, qui permettra de connaître la fréquentation d’un transport en commun en temps réel. A partir de fin juin, l’outil sera disponible dans l’appli sur iOS et Android, et concernera « près de 200 villes dans le monde ».

En France, la fonctionnalité s’appliquera aux transports de Paris, Bordeaux, Strasbourg, Nice et Marseille. Pour y accéder, il faudra faire une recherche d’itinéraire dans Google Maps puis sélectionner le transport choisi, précise Numerama.

La ligne 13 très fréquentée (surprise…)

L’application promet également de fournir l’horaire estimé de l’arrivée des bus, même si les entreprises gestionnaires n’offrent pas elles-mêmes ce service, précise Google sur son blog. « Les horaires fournis ne tiennent pas toujours compte des conditions réelles de circulation qui peuvent avoir un impact sur votre trajet », indique la firme, qui veut en finir avec « tout ce stress inutile quand on arrive plus tard qu’on ne l’imaginait ».

La nouvelle option s’appuie sur une intelligence artificielle (IA) qui calcule des prédictions grâce aux informations fournies par les utilisateurs eux-mêmes. Depuis avril, les passagers ont la possibilité d’indiquer à Google Maps si tel ou tel transport est bondé ou non. Selon les statistiques ainsi établies par Google, la ligne 13 du métro parisien figure dans le top 5 des transports les plus fréquentés.