Un divorce à 36 milliards de dollars pour Jeff Bezos, qui va conserver 75% de ses actions Amazon

RUPTURE MacKenzie Bezos, qui devrait devenir la 4e femme la plus riche du monde, a accepté de céder ses droits de vote à son futur ex-mari

20 Minutes avec AFP

— 

Jeff et MacKenzie  Bezos à la fête post-Oscars de Vanity Fair, le 4 mars 2018.
Jeff et MacKenzie Bezos à la fête post-Oscars de Vanity Fair, le 4 mars 2018. — Evan Agostini/AP/SIPA

Tout le monde est satisfait. Après son divorce, le milliardaire américain Jeff Bezos conservera bien la garde du trésor familial : le contrôle des actions du couple dans Amazon, ainsi que son titre d’homme le plus riche du monde. Sa future ex-femme, MacKenzie Bezos, a annoncé jeudi sur Twitter qu’elle allait lui laisser à l’issue de leur séparation 75 % des titres actuellement détenus par le couple.

Elle conserve donc 25 % des actions qu’ils détenaient ensemble, soit 4 % de l’ensemble des actions Amazon, ce qui représente environ 36 milliards de dollars au prix de l’action jeudi. Selon Forbes, elle devrait devenir la 3e femme la plus riche du monde derrière Francoise Bettencourt Meyers (53 milliards de dollars) et l’héritière du groupe Walmart Alice Walton (45 milliards). Avec 110 milliards de dollars, Jeff Bezos devrait, si le cours de l’action Amazon ne baisse pas, rester devant Bill Gates (100 milliards).

Divorce finalisé dans trois mois

Selon un document transmis aux autorités boursières, les papiers du divorce ont été déposés jeudi au tribunal et la procédure devrait être finalisée dans environ 3 mois. MacKenzie Bezos prévoit par ailleurs de céder à Jeff Bezos la totalité des parts que le couple détient en son nom propre dans le quotidien Washington Post et dans la société spatiale Blue Origin.

L’annonce inattendue de la séparation du couple en janvier, après 25 ans de mariage, avait fait naître de nombreuses questions sur les modalités de scission de sa fortune, estimée à environ 150 milliards de dollars par le magazine Forbes, et sur le contrôle d’une société valant actuellement 890 milliards de dollars en Bourse, dont il détient encore 16 %. MacKenzie Tuttle, de son nom de naissance, avait rencontré Jeff Bezos en 1992, avant qu’il ne fonde ce qui est devenu un empire du commerce en ligne. Jeff Bezos, après avoir retweeté le message de sa femme, l’a dans un autre message remerciée pour « son soutien et sa gentillesse durant ce processus ».